Maroc : le premier village solaire autonome s’éveille


Ounagha, près d’Essaouira, sera le premier village solaire autonome d’Afrique. Le projet, primé à la COP22 Marrakech en 2016, est soutenu par la Fondation Mohammed VI pour la recherche et la sauvegarde de l'arganier, Le Petit Olivier et Intermarché.

La région d’Essaouira n’est pas seulement célèbre pour ses spots de surf ou son festival de musique Gnaoua. Ici, on produit l’un des meilleurs vins du Maroc et… de l’huile d’argan. Une matière première très recherchée des gastronomes et par l’industrie cosmétique. L’arganier ne pousse qu’ici dans cette région qui compte la plus grande arganeraie du royaume chérifien. Des tentatives de plantations au Mexique (qui a la même latitude que le Maroc) ont toutes échouées. A Ounagha, à une quinzaine de kilomètres de la « grande » ville blanche, 200 personnes vivent sans raccordement au réseau électrique. Trop excentré, le douar (ndlr : village en arabe) sera le premier village solaire autonome d’Afrique.

Salué à la COP22

Le projet a été primé à la COP22 de Marrakech. Il est aussi soutenu par la Fondation Mohammed VI pour la recherche et la sauvegarde de l'arganier, Le Petit Olivier (une marque de soins qui utilise l’huile d’argan dans l’une de ses gammes) et Intermarché. Les trois partenaires financent le projet à hauteur de 100 000€. Une station de pompage, des cuiseurs individuels, un four à pain collectif, une centrale solaire, des éclairages et un bâtiment dédié au dépulpage et au concassage des noix d'argan seront inaugurés à la fin du mois octobre prochain. Un évènement qui se fera en présence de Jean-Louis Borloo, parrain des défis RSE au Maroc et président de la Fondation Energies pour l'Afrique.

Coopérative agricole

La production d’huile d’argan fait vivre trois millions de personnes au Maroc. A Ounagha, une coopérative d'une centaine de femmes a été créée pour structurer et pérenniser l’emploi sur le territoire. La gamme de soins est labellisée Ecocert. "Nous nous engageons à acheter la production d'huile d'argan d’Ounagha", explique Eric Renard le fondateur et président du Petit Olivier "et reversons à parité égale, avec Intermarché, 10% du chiffre d'affaires de la gamme argan à la Fondation Mohamed VI Arganier jusqu'au 30 novembre prochain".

#FondationMohammedVI #Marrakech #huiledargan #COP22 #LePetitOlivier #Intermarché #FondationEnergiespourlAfrique #RSE #Maroc #Ecocert