Traverser la crise et construire un avenir avec le mouvement des AMAP

Mis à jour : avr. 22


Alors que la crise bat son plein, l'économie française est presque arrêtée, les pouvoirs publics français et européens préparent déjà des plans massifs visant à relancer la machine une fois l'épidémie évacuée. Les questionnements multiples qui traversent notre société ne doivent pas rester lettre morte. Nos élus ne peuvent pas reconstruire le monde d'hier avec ses incohérences économiques et écologiques.

Le Miramap (Mouvement Inter-régional) appelle les pouvoirs publics français et européens à garantir que l'argent public débloqué dans le cadre de cette crise se focalisera essentiellement sur la construction d'un nouveau monde en soutenant des solutions durables : la relocalisation de l’alimentation, l’installation paysanne, la démocratie locale au niveau des communes avec des conseils citoyens de l’alimentation, l’accès à une nourriture saine pour tous.

Ainsi, depuis les premières mesures de confinement, les AMAP et MIRAMAP sont contactés par de nombreuses personnes en quête de sens et d'informations. Nous pouvons les rassurer car notre modèle résiste bien à la crise. En effet, le lien qui unit paysans et citoyens engagés est solide. Ce partenariat est une des solutions les plus adaptées face aux dérèglements : - les aliments livrés sont sains, bio et locaux : pas de manipulation, de réfrigération, d’emballage, peu de transport - ils sont prépayés : pas de rupture d’approvisionnement, pas de panique - pas de perte de revenus pour les paysans en AMAP - les livraisons respectent les mesures de sécurité, faciles à mettre en place grâce au lien social et à la solidarité au coeur de nos associations

Relayés par les réseaux régionaux et adaptés par chaque AMAP, les adhérents ont organisé les livraisons en espaçant dans le temps et dans l’espace la venue de chacune. Nous avons obtenu des autorisations préfectorales pour maintenir les livraisons (voir les adaptations et règles de sécurité sur le site du Miramap).

La crise sanitaire que nous traversons et le confinement nous incitent tous actuellement à nous interroger sur le sens de la vie, le rapport au travail, nos besoins fondamentaux dont notre alimentation.

Nous nous rendons compte que nos systèmes économiques, agricoles, alimentaires et de loisirs mondialisés nous entraînent dans une insécurité grandissante.

A l’heure des crises, chacun ressent le besoin de sécurité ; revenir à une échelle locale, compréhensible par tous pourrait le permettre.

Le système des AMAP redonne du sens à nos vies déboussolées. Il a essaimé rapidement car il est ouvert aux autres, créatif, solidaire et collectif.



#agriculturedurable #agriculteurs #économiepositive #Amap #Miramap