Please reload

POSTS RÉCENTS

Publicité : vers une com' responsable

08/03/2017

 

Zaïa Lamari, analyste média et communication de l'institut d'études Kantar Media, explique que l'ère du "greenwashing" est remplacée par celle de la publicité orientée écologie et développement durable.

 

La consommation responsable occupe une place grandissante dans les discours publicitaires. Que ce soit les marques de fabricants ou celle des enseignes de distribution, toutes s'accordent autour d'une communication chargée de sens. "C'est une réponse aux préoccupations des Français, toujours plus soucieux de leur santé et de l’impact de leur consommation sur l’environnement", commente Zaïa Lamari, analyste média et communication de l'institut d'études Kantar Media. Selon elle, l'ère du "greenwashing" est révolue. Place à celle des discours marketing mettant en avant le prix mais aussi la protection de l’environnement, le respect des producteurs, ou encore la traçabilité. "Le Made In France est également un argument avancé en publicité, comme en atteste la dernière campagne d’affichage de LIDL «Tous supporters du Made in France» », poursuit Zaïa Lamari.

 

Les produits bio sur le devant de la scène

 

En parallèle, les communications sur la bio sont en forte croissance pour les enseignes, qui proposent de plus en plus de produits bio. Au total, les investissements publicitaires pluri-médias ont représenté 90,2 millions d’euros bruts pour l’ensemble des annonceurs. Et même si le poids du bio reste encore modeste comparé aux budgets imposants des géants de l’alimentaire, il affiche néanmoins une belle progression avec une croissance de +26% en 2016 (par rapport à 2015). "Un résultat en phase avec les nouveaux comportements des Français, qui consomment 20% de produits bio en plus (selon l’Agence Bio). On peut affirmer que tous les indicateurs sont au vert pour le bio et que ce qui a démarré comme un effet de mode « bobo » s’inscrit désormais dans une tendance de fond pour 2017 mais aussi pour les années à venir", conclut Zaïa Lamari.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload