Please reload

POSTS RÉCENTS

Un Toit pour les abeilles se mobilise pour préserver la biodiversité

12/05/2017

 

Entre 50% et 90% des abeilles ont disparu ces quinze dernières années, selon le ministère de l'Agriculture. Les raisons : pesticides, prédateurs, agriculture intensive et maladies. La start-up Un Toit pour les abeilles propose une solution : parrainer une ruche.

 

Si la France compte 1,3 million de ruches, il en faudrait trois fois plus pour garantir la pollinisation de l'ensemble des cultures, selon l'Institut national de la recherche agronomique (INRA). Car ces super insectes pollinisateurs jouent un rôle essentiel dans la sauvegarde de la biodiversité. 35% de ce que nous mangeons dépend directement de leur travail, selon l'INRA. «Il y a quelques semaines, un apiculteur du village d’Enfer dans le Vexin est passé de 450 ruches à 200 ruches à cause de leur proximité avec des champs de colza et donc de pesticides», alarme Pierre, membre d’Un Toit pour les Abeilles. Créé en 2010, cette start-up propose aux particuliers et aux professionnels de parrainer des ruches afin de remédier à ce fléau.

 

Pour 8 euros minimum par mois, chacun peut participer à la création d'une nouvelle colonie d'abeilles. Chaque parrain suit la vie de "sa" ruche tout au long de l'année et reçoit des pots de miel personnalisés à son nom. Pour l'entreprise, l'adhésion est fixée à 900 euros minimum par an. Une initiative qui porte ses fruits. Plus de 20 000 particuliers et 900 entreprises sont déjà impliqués, ce qui représente 3000 ruches créées, 120 millions d’abeilles et une quarantaine d’apiculteurs soutenus. Depuis janvier 2017, trois nouveaux apiculteurs ont rejoint l'aventure, dans le Lubéron, en Occitanie et en Corrèze. L'objectif de la start-up : que 10 nouveaux apiculteurs soient accompagnés cette année.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload