Please reload

POSTS RÉCENTS

La Californie combat la sécheresse avec ses eaux usées

14/05/2017

 

Soumises aux restrictions d'eau, les régions agricoles centrales de la Californie ont décider de recycler les eaux usées afin de subvenir à leur besoin.

 

Après cinq années consécutives de sécheresse, la Californie n'est plus officiellement en état d'urgence, depuis le 7 avril dernier. Les 25% d'économies globales d'eau décrétées par le gouverneur Jerry Brown en 2015 ont donné des résultats, aidées par des chutes de pluie et de neige inhabituelles. Mais dans le comté agricole de Stanislaus et les villes de Modesto, Turlock et Ceres, les mesures d'urgence environnementale sont maintenues au coeur d'une Californie centrale surnommée encore "la vallée de la soif" il y a deux ans. Dans cet état américain, l'agriculture représente 80% des dépenses en eau pour seulement 2% de son PIB, selon les estimations diffusées par le gouverneur en avril 2015. Le secteur est donc pointé du doigt par les écologistes.

 

Mis en place par trois villes agricoles, le programme North Valley Regional Recycled Water répond aux critiques avec une innovation pleine de bon sens: proposer de nouvelles ressources en eau. A partir du mois de décembre 2017, les deux usines de retraitement de la ville de Modesto vendront en effet leur eau aux exploitations locales qui sont le plus dans le besoin. Une fois en place, l'expérience constituera le plus grand projet californien de réutilisation des eaux usées retraitées par l'agriculture. Soutenu par des associations de conservation de la nature, ravis que les eaux servent aussi aux refuges de protection de la vie sauvage, le North Valley Regional Recycled Water Program espère servir de jurisprudence aux autres comtés californiens ou nord-américains en proie aux restrictions de consommation d'eau. "La conservation de l’eau doit entrer dans les habitudes", assurait le chef de l'exécutif de Californie dans un communiqué le mois dernier.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload