Please reload

POSTS RÉCENTS

Monépi développe des épiceries participatives

07/06/2017

 

Les solutions alternatives à la grande distribution sont rares dans les petites villes. Sept Franciliens ont donc créé monépi.fr pour permettre aux citoyens de développer des épiceries participatives.

 

Permettre à tous de bénéficier d’une alimentation de meilleure qualité, plus respectueuse de l’environnement et moins chère: sur le papier difficile de ne pas applaudir l'ambition de la start-up Monépi. Pour favoriser la production locale et réduire les émissions de CO2, la plate-forme à but non lucratif promeut une réponse concrète: les épiceries participatives. "Ce concept a le mérite également de recréer du lien social et de l’échange au sein d’une ville un créant un endroit convivial où tous les habitants peuvent se retrouver", nous explique Théophile, un des sept membres de l'équipe Monépi.

 

L’idée de cette nouvelle initiative citoyenne remonte à 2015, à Châteaufort dans les Yvelines (78). Privés de commerce de proximité, les habitants ont décidé de se prendre en main et de créer eux-mêmes une épicerie participative avec l’aide de la collectivité, qui a mis un local à disposition. "L’épicerie participative n’a aucun salarié, tous les adhérents donnent 2h de leur temps par mois. Certains ouvrent l’épicerie, d’autres vont collecter des produits locaux etc… L’absence de marge et les prix de gros permettent de proposer aux adhérents des produits de qualité à un prix très intéressant", détaille Théophile.

 

Déjà une vingtaine de projets en couveuse

 

Afin de coordonner les actions, les adhérents ont développé une plate-forme de gestion qui comprend un planning, une boutique en ligne, un système de gestion de commande, entre autres. "Pour permettre aux futurs projets de bénéficier de cet outil, nous avons créé une structure à but non lucratif, Monépi, qui permet de générer en 5 minutes sa propre plate-forme pour son épicerie", assure Théophile, adhérent de l’Épi Castelfortain.

 

Destiné aux citoyens, mais aussi aux collectivités et aux institutions souhaitant développer la production locale et recréer du lien social, Monepi.fr couve déjà une vingtaine de projets en France, quelques mois après sa création. "Les plus gros producteurs couvriront les frais de fonctionnement de la plateforme pour permettre la gratuité du service aux petits producteurs et aux épiceries participatives", conclut Théophile.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload