Please reload

POSTS RÉCENTS

Une piscine chauffée par des ordinateurs

20/06/2017

La mairie de Paris a recours à un dispositif qui convertit la chaleur dégagée par les data centers en source d'énergie. De quoi réduire son empreinte écologique tout en gagnant de l'argent.

 

La piscine de la Butte aux Cailles à Paris a inauguré le 16 mai dernier un système de chauffage d'un nouveau genre. Les deux bassins de la piscine sont désormais chauffés grâce à la chaleur dégagée par… des ordinateurs. A l'origine de cette astucieuse chaufferie numérique, la start-up Stimergy qui a aménagé un local près de la piscine. A l'intérieur sont entassés une centaine de serveurs de Team TO, une société de film d'animation 3D. Ces derniers baignent dans un fluide qui récupère la totalité de la chaleur qu'ils dégagent pour la rediriger vers les bassins. Ce sont près de 30% des besoins en chauffage qui sont ainsi couverts. Pour Team TO, le gain est double. La société n'a plus à investir dans un système de climatisation aussi coûteux que peu écologique pour garder son data center au frais et elle réussit même à tirer de l'argent de la chaleur qu'il produit.

 

Ce sont 45 tonnes de CO2 qui sont économisés chaque année grâce à ce dispositif. La mairie y trouve son compte côté portefeuille, Stimergy lui revendant la chaleur 15 à 20 % moins cher que la Compagnie parisienne de chauffage urbain, son autre fournisseur. "Nous avons lancé quelques projets similaires en région parisienne et participons à des appels à projet aux quatre coins de la France", témoigne Arnaud Guillen de Stimergy. En ligne de mire un projet ambitieux : "la création de zones de mini data centers au cœur des villes pour subvenir aux besoins en chauffage des habitations."

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload