Please reload

POSTS RÉCENTS

Après Cityscoot, Bosch loue ses scooters électriques à Paris

11/07/2017

Les deux marques vont porter à près de 2 100, le nombre de scooters électriques accessibles aux parisiens à location en libre-service.

 

Cityscoot et son millier de deux-roues électriques teintés de bleu et de blanc avait donné le "la" à l'été 2016. Bosch va achever de faire de Paris un haut-lieu de la mobilité électrique, fin juillet. Le constructeur allemand prévoit d'y disséminer 600 scooters électriques brandés "Coup" et de les rendre disponibles à la location en libre-service depuis une application mobile, sans abonnement. Un nouvel acteur que le responsable du marketing de Cityscoot, Vincent Bustarret, accueille avec bienveillance. "C'est la preuve de l'engouement des Parisiens pour ce type de mobilité", se réjouit-il.

 

Si Bosch a lui opté pour une association de noir et de vert, le duo porte une même promesse : permettre à l'usager parisien de réserver une machine sans avoir à se rendre à un point de location. Il lui suffit tout simplement d'utiliser l'application pour identifier celle qui est la plus proche. Car chaque utilisateur est libre d'abandonner le deux-roues à sa guise dans Paris, une fois sa course terminée. Coût de l'opération chez Cityscoot : 4 euros la première demi-heure puis 1 euro toutes les dix minutes.

 

En un an, la start-up française revendique avoir conquis une dizaine de millier de parisiens, pour un total de 500 000 trajets. Et elle peut compter sur une ambassadrice de marque, la maire de Paris, Anne Hidalgo, présente le 4 juillet dernier pour fêter le premier anniversaire d'un projet qui s'inscrit dans sa volonté de lutter contre la pollution de l'air de la capitale. Cityscoot a permis d'économiser 150 tonnes de CO2 et compte faire mieux en 2017. "Nous allons mettre 500 nouveaux scooters sur le marché et augmenterons le curseur au gré de la demande", précise Vincent Bustarret.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload