Please reload

POSTS RÉCENTS

« La RSE est un vrai levier de sens et de création de valeur »

23/11/2017

Philippe Kunter est le directeur du Développement Durable et de la RSE de Bpifrance. Il revient sur la politique du groupe ainsi que sur les actions qui en découlent.

 

Ekopo : Depuis combien de temps êtes-vous à ce poste ?

 

Philippe Kunter : J’occupe ce poste depuis 2016. Mon parcours professionnel m’a amené à être toujours très proche des entreprises et à les accompagner dans leur développement. J’ai occupé les fonctions de banquier, directeur d’agences dans des banques régionales,  banquier conseil dans des banques internationales, secrétaire général et DRH d’une filiale de la Caisse des Dépôts. Puis, lors de la création de Bpifrance, j’ai d’abord été directeur de la consolidation des risques. Ce parcours m’a permis d’avoir une vision pragmatique, business et transverse qui m’aide à promouvoir la RSE et faire en sorte que ce sujet soit concret et utile pour les entrepreneurs.

 

Ekopo : Sur quoi repose la politique RSE de votre groupe ?

 

P. K. : Notre politique RSE repose d’abord sur la loi de constitution fin 2012 qui positionne Bpifrance en tant que banque responsable. Notre charte RSE repose sur quatre piliers : 1/ l’emploi, notamment des jeunes ; 2/ la promotion de l’entreprenariat féminin ; 3/ la qualité de la gouvernance et du management et 4/ la transition écologique et énergétique.

 

Pour réaliser cette politique, nous nous appuyons sur trois leviers :

- Le premier est celui des entreprises. Il s’agit de leur montrer, en apportant beaucoup de contenu et en s’appuyant principalement sur des témoignages et retours d’expériences, que ces sujets sont très concrets et représentent un vrai instrument de création de valeur.

 

- Le deuxième levier concerne les administrateurs qui siègent dans les conseils des entreprises dans lesquelles nous avons une participation au capital. Il s’agit-là d’un public essentiel pour porter au plus haut niveau de l’entreprise ces sujets.

 

- Enfin, le troisième levier est représenté par les métiers de Bpifrance. Nous avons mis à leur disposition des outils pour les aider à prendre en compte les dimensions extra-financières au moment de l’instruction des dossiers.

 

Ekopo : Pouvez-vous nous donner des exemples d’actions menées ?

 

P. K. : En résidentiel, nous avons déjà formé plus de 70 entreprises à la RSE. Les formations se présentent sous forme de sessions qui rassemblent 6 à 9 entreprises à chaque fois. En parallèle, nous leur apportons du contenu dans les domaines environnementaux et sociaux. Lors de séances individuelles, des diagnostics sont réalisés sur site, afin de faire un point sur ce qui est concrètement mis en œuvre, valoriser les actions existantes et donner des pistes d’amélioration. Enfin, nous proposons également gratuitement sur notre site, dans le cadre de Bpifrance Université, des cours en e-learning sur la RSE à destination des entreprises clientes et non clientes.

 

Ekopo : Quels sont les grands résultats de votre politique ?

 

P. K. : Concrètement, sur la campagne que nous menons cette année sur nos métiers de l’investissement, nous avons recueilli des informations sur près de 1000 entreprises et près de 80 sociétés de gestion. Chacune d’entre elles affichait le souhait de valoriser ses pratiques en la matière.

 

Par ailleurs, l’attrait des formations et le besoin de conseils sur ces sujets sont réels. Lors du premier webinaire que nous avons réalisé, plus d’une centaine de personnes ont suivi jusqu’au bout notre intervention sur l’importance de se mettre à la RSE.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload