Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

5 conseils pour une entreprise (vraiment) écolo

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
5 conseils pour une entreprise (vraiment) écolo

Toutes les entreprises en parlent, mais peu d'entre elles la mettent en application. La RSE, Responsabilité Sociétale des Entreprises, balaye d'un revers de main toutes nos pratiques quotidiennes au travail : nos habitudes de consommation, nos modes de transports, nos techniques de communication...

Je m'abonne
  • Imprimer

Mais à l'heure où "78% des salariés disent avoir un comportement plus éco-responsable davantage à leur domicile qu'au bureau" (Baromètre Paris Workspace 2021), quelles actions concrètes mettre en oeuvre pour devenir l'entreprise par qui arrive le changement ? découvrez 5 axes d'amélioration pour amorcer un vrai virage écologique !

1. Réduire son empreinte numérique

L'impact carbone lié à l'utilisation des nouvelles technologies est invisible et pourtant bien réel. Selon le guide l'ADEME "La face cachée du numérique", 25% des émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique sont dues aux Data Centers, ces centres de données gigantesques regroupant jusqu'à plusieurs milliers de serveurs informatiques. Quelques efforts de la part de tous les collaborateurs suffisent toutefois à limiter l'empreinte numérique de l'entreprise :

  • Supprimer la signature complète (du moins le visuel qui a tendance à alourdir le poids du mail) lorsqu'il s'agit d'un envoi en interne.

  • Éviter les pièces jointes, soit en les chargeant sur des sites de dépôt temporaires, soit en les remplaçant par un lien hypertexte ou URL.

  • Privilégier la messagerie instantanée plutôt que la profusion de mails pour les échanges entre équipes.

  • Nettoyer sa boîte mail régulièrement (grâce à des outils comme Cleanfox) : un mail stocké engendre pas moins de 10 g de CO2 par an !

  • Installer une liste de favoris pour consulter directement une page sans avoir recours aux requêtes sur les moteurs de recherche.

  • Utiliser un moteur de recherche écoresponsable comme Ecosia, dont 80% des revenus publicitaires sont reversés à des projets de reforestation.

  • Préférez les réunions audios aux visioconférences, le flux de données audio consommant moins de bande passante que la vidéo.

2. Générer moins de déchets

S'il est plus est plus facile de s'en rendre compte au domicile, les sources de gaspillage en entreprise sont tout aussi nombreuses : un salarié du secteur tertiaire produirait en moyenne 130 kg de déchets par an dont ¾ seraient des papiers. Certains éco-gestes quotidiens, en plus de réduire considérablement les coûts liés à la gestion des déchets, peuvent être facilement mis en place pour jeter moins :

  • Mettre en évidence les poubelles de tri pour permettre aux collaborateurs de trier eux-mêmes leurs déchets ménagers, papier/carton et verre.

  • Offrir des cadeaux d'entreprise réutilisables comme des gobelets, couverts, gourdes pour les collaborateurs pour sensibiliser au zéro déchet.

  • Investir dans une machine à café écologique sans capsules industrielles en aluminium, et dont le marc de café (biodégradable) pourra être réutilisé.

  • Mettre à disposition des corbeilles de fruits de producteurs locaux pour encourager les salariés à limiter les encas sucrés suremballés.

  • Paramétrer l'imprimante par défaut en impression noir et blanc ainsi qu'en recto/verso pour diminuer le gaspillage d'encre et de papier.

  • Donner son matériel informatique en fin de vie à des associations de réparation ou de recyclage pour lui offrir un traitement responsable.

3. Optimiser la mobilité en entreprise

Plus la masse salariale est importante, plus l'entreprise génère d'émissions de CO2 responsables (entre autres) du réchauffement climatique... C'est un fait. Alors que 75% des trajets domicile-travail se font en voiture, certaines mesures concernant les déplacements professionnels permettent d'agir sur la pollution de la planète tout en améliorant la qualité de vie des collaborateurs :

  • Encourager le télétravail. En plus d'économiser sur le loyer et les dépenses courantes, il affiche une réelle diminution de l'impact carbone lié à la mobilité.

  • Mettre en place une prime vélo pour inciter les collaborateurs habitant à proximité à utiliser ce mode de transport écologique.

  • Rembourser à 100% les transports en commun. Si la loi impose une prise en charge de l'abonnement à 50%, pourquoi ne pas aller encore plus loin ?

  • Favoriser le covoiturage en mettant en relation les salariés qui habitent dans le même secteur pour qu'ils puissent effectuer le trajet ensemble.

  • Instaurer une restauration collective pour limiter les produits industriels ultra-transformés au profit d'une cuisine bio, locale et surtout conviviale !

4. Diminuer son impact au bureau

Bien plus qu'un beau discours visant à reconnaître vos prises de positions sociétales, la RSE doit se refléter à travers vos bureaux d'entreprise. Dépenses énergétiques, consommation en eau, équipements... Adopter un mode de fonctionnement plus écologique est indispensable pour faire valoir vos engagements auprès des collaborateurs. Quelques bons réflexes à avoir :

  • Consommer moins d'électricité en investissant dans des lampes à LED et déclencheurs automatiques par exemple.

  • Placer des économiseurs d'eau dans les toilettes. Facile à installer, il permet d'économiser plusieurs litres d'eau à chaque chasse d'eau.

  • S'assurer d'une bonne isolation pour modérer l'utilisation de climatiseurs et chauffages : 1°C en moins de chauffage = 7% d'économie d'énergie !

  • Utiliser du matériel informatique reconditionné, remis en état pour donner une seconde vie aux appareils électroniques.

  • Équiper avec des fournitures éco-conçus. Carnets, bloc-notes et stylos en matières recyclées ou naturelles... Tout est bon pour alléger le bilan carbone.

  • Souscrire pour vos locaux à un fournisseur d'électricité verte, c'est-à-dire produite à partir de sources d'énergies renouvelables.

  • Opter pour des produits d'entretien écologiques pour le nettoyage des bureaux (à exiger auprès de votre prestataire de ménage).

5. Communiquer responsable

En externe comme en interne, intégrer les principes du développement durable est primordial pour conserver une image cohérente. Les entreprises doivent désormais revoir leurs techniques de communication, traditionnelles ou digitales, pour aligner leurs stratégies marketing avec leurs engagements. L'éco-communication peut se traduire de différentes manières :

  • Participer ou organiser des salons avec une approche durable grâce à un stand écologique, des supports éco-conçus, de la cuisine locale, etc.

  • Offrir des objets publicitaires écologiques de qualité dans le cadre d'une campagne de prospection ou de fidélisation client.

  • Distribuer des flyers seulement si nécessaire et éco-conçus, en privilégiant un papier certifié, sans aplats de couleur et imprimé localement.

  • Opter pour un mailing postal ciblé en vérifiant bien les informations dans la base de données pour éviter les erreurs d'envoi et le gaspillage de papier.

  • Limiter l'envoi de newsletters. Personnalisez-les davantage et privilégiez toujours la qualité des prospects pour justifier vos campagnes d'e-mailing.

  • Développer un site web éco-conçu. Hébergeur vert, poids des pages réduit, diminution des requêtes, moins de tracking... Ayez une vitrine à votre image !

  • S'entourer de partenaires engagés. Des fournisseurs aux prestataires, appuyez-vous sur des sociétés certifiées, labellisées ou impliquées de manière concrète pour l'environnement ou le social.

La transition écologique d'une entreprise nécessite un engagement à 360°, mais ne peut s'effectuer qu'à une seule condition : l'engagement des salariés. La clé ? L'accompagnement de la marque employeur au quotidien, à travers des événements collaboratifs, des campagnes de sensibilisation et bien d'autres initiatives. D'après le baromètre Cegos 2021, 86% des collaborateurs se disent prêts à s'investir dans la démarche RSE de leur entreprise, preuve qu'il y a là un terrain fertile pour faire évoluer les consciences.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles