Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Actibaie propose des alternatives écologiques à la climatisation

Publié par le - mis à jour à
Actibaie propose des alternatives écologiques à la climatisation
© Matej Kastelic

Le groupement Actibaie alerte sur l'impact écologique de la climatisation et propose ses alternatives durables.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comme solution alternative ou préalable à la climatisation, le groupement Actibaie, organisation professionnelle affiliée à la FFB (Fédération Française du Bâtiment) avance l'efficacité des protections solaires. Communément appelés volets, stores ou encore fermetures, les produits d'occultation de la baie sont des solutions qui ont toutes une fonction de maîtrise du rayonnement solaire et des phénomènes d'inconfort associés, qu'ils soient thermique (surchauffe) ou visuel (éblouissement). Ces produits permettent également une isolation thermique supplémentaire de la paroi vitrée.

"L'ADEME a publié ce 30 juin une étude sur l'utilisation de la climatisation en France et son impact environnemental. Du fait de l'augmentation des épisodes caniculaires, les taux d'équipements en climatisation chez les ménages augmentent et passent de 14% en 2016 à 25% en 2020. La climatisation est aujourd'hui responsable de près de 5% des émissions d'équivalent CO2 du secteur bâtiment. La réduction de la température dans les logements pour un meilleur confort en été devient donc un enjeu majeur de santé publique", indique Hervé Lamy, Délégué Général du Groupement Actibaie.

Les dernières simulations réalisées démontrent que l'utilisation des protections solaires, dites " solutions passives ", est l'une des meilleures solutions pour améliorer le confort d'été, sans avoir d'impact sur la consommation d'énergie d'un bâtiment et donc ses rejets de gaz à effet de serre. Selon le type de protection solaire utilisé, il est possible de réduire la température intérieure de 2°C à 5°C.

" Malgré tous ces avantages, le secteur de la protection solaire est laissé en marge des différentes subventions pour la rénovation énergétique des bâtiments. Les volets isolants ont été exclus du CITE en 2017 et ne figurent pas dans MaPrimeRénov'. Par ailleurs, toutes les mesures incitatives prises ces dernières années se concentrent sur les économies de chauffage (RE2020), sans prendre en compte l'installation future de systèmes de climatisation ", déplore Hervé Lamy, Délégué Général du Groupement Actibaie.

Le Groupement Actibaie rappelle que contrairement à l'industrie de la climatisation, la quasi-totalité des solutions de protection solaires sont fabriquées en France ou dans l'Union Européenne. Il s'agit d'une industrie qui ne nécessite pas de lointaines délocalisations et est un moteur de l'économie locale.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande