Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

BACARDÍ envisage de baisser de 50% ses émissions de gaz à effet de serre

Publié par Astrid de Montbeillard le - mis à jour à
BACARDÍ envisage de baisser de 50% ses émissions de gaz à effet de serre

La réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre du rhum BACARDÍ, représente une baisse de 14% des émissions totales mondiales du Groupe. Un objectif que la marque que s'est fixée d'atteindre d'ici 2025.

Je m'abonne
  • Imprimer

A l'occasion de son 160ème anniversaire, le groupe décide de se tourner vers un avenir plus durable. « En tant que marque et entreprise, nous nous engageons à faire ce qu'il faut pour la planète », cite Ned Duggan, Vice-Président Senior de rhum BACARDÍ. En remplaçant le fioul par du gaz propane, le nouveau système de production du rhum sera plus durable. Combinée de chaleur et d'électricité, cette solution permettra de réduire de 50% les émissions de gaz à effet de serre depuis la distillerie de Porto Rico.

Un objectif que le groupe s'est fixé d'atteindre d'ici 2025 et qui représentera une baisse de 14% des émissions totales mondiales du groupe, qui comprend également les marques : gin BOMBAY SAPPHIRE®, tequila PATRÓN® et vodka GREY GOOSE®. La marque de spiritueux ne s'arrête pas là et travaille également sur la réduction de 25% de la consommation d'eau et le zéro gaspillage sur les sites de production. Les efforts seront aussi portés sur les emballages en matière de recyclage.

En parallèle, BACARDÍ poursuit ses efforts dans les pratiques environnementales pour sa distillerie et récupère 95 % de la condensation générée pendant la distillation pour réduire l'énergie nécessaire. Plus de la moitié de l'énergie de la distillerie est par ailleurs générée via la production de biogaz par le système de traitement des eaux usées. Concernant le CO2 issu du processus de fermentation, un projet est en cours afin de le récupérer et de l'envoyer à la production de boissons gazeuses.

Enfin, dans le cadre de son programme de responsabilité d'entreprise Good Spirited, et en accord avec les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, le groupe ambitionne également de mettre fin aux emballages plastiques à l'horizon 2030.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande