Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Boulanger invite les consommateurs à réparer leurs appareils

Publié par le - mis à jour à
Boulanger invite les consommateurs à réparer leurs appareils

Très souvent, les Français préfèrent remplacer les appareils défectueux par des neufs, alors qu'ils pourraient être remis en marche. L'enseigne de magasins d'électroménagers les incite à réparer eux-mêmes leurs biens en panne.

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon une étude de l'Ademe, réalisée par l'institut Harris Interactive, parue en mars 2020, un peu plus de 4 Français sur 5 gardent une bonne image de la réparation. Ils expliquent qu'ils envisagent volontiers de faire réparer un bien tombé en panne. Or, la filière de la réparation reste encore assez méconnue de la part des Français. Résultat : 54 % des sondés déclarent remplacer un appareil défectueux, alors que celui-ci pourrait encore avoir une chance d'être remis en marche, contre 36 % des interrogés, qui disent qu'ils le réparent.

Que faire ? Certaines marques essayent d'inverser la tendance. Ou plus exactement, de donner un coup de boost à ce marché de la réparation. Et ainsi de faire en sorte que les consommateurs n'optent pas toujours pour un produit neuf. Déjà, la loi a imposé il y a quelques mois l'indice de réparabilité pour certains produits électroménagers, notamment, afin d'aider les consommateurs à (mieux) choisir. Une note que les marques déterminent elles-mêmes en fonction des critères retenues à l'avance par la loi.

Des tips et des vidéos pour aider

L'enseigne de magasins Boulanger, de son côté, communique sur le fait qu'elle va plus loin. Selon elle, d'ailleurs, 70% des pannes pourraient être réparables. Ainsi, elle dit ambitionner de « réparer 1,2 million de produits en 2022, selon un communiqué, dont plus de 400 000 directement chez les clients, via des réparateurs », embauchés par l'enseigne. Mais pas uniquement.

Grâce à un partenariat avec SOS Accessoire, Boulanger incite ses clients à réparer soi-même, en proposant des conseils, des astuces en fonction des soucis rencontrés, des vidéos, par exemple pour apprendre à monter le lave-linge reconditionné que l'on vient d'acheter.

Les consommateurs peuvent d'ailleurs diagnostiquer rapidement ce qui ne fonctionne plus afin d'identifier les pièces à acheter, en vue de la réparation (qui pourrait être au final moins coûteuse qu'un achat de produit neuf). Une assistance téléphonique est également disponible sur la plateforme dédiée à la collaboration entre les deux acteurs.

SOS Accessoire estime ainsi avoir évité, depuis son lancement en 2008, de gaspiller près de 150 000 tonnes de déchets électriques et électroniques, via son site web et les places de marchés à l'instar de Boulanger, PriceMinister, Rue du Commerce, ou encore Darty.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande