Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

[Interview] "La RSE c'est à 80% de l'innovation", Matthieu Riché, directeur de la RSE du groupe Casino

Publié par le | Mis à jour le
@Jean Philippe Moulet
@Jean Philippe Moulet

Le directeur de la RSE du groupe Casino depuis onze ans détaille sa vision de l'économie responsable ainsi que quelques une de ses actions au sein du distributeur français.

Je m'abonne
  • Imprimer

Matthieu Riché est le directeur de la RSE du groupe Casino depuis onze ans. Il détaille sa vision de l'économie responsable ainsi que quelques-unes de ses actions au sein du distributeur français multi-enseignes (Casino, Franprix, Monoprix, Naturalia...).

EKOPO : Quel regard posez-vous sur l'évolution de la RSE en France depuis septembre 2010 lorsque vous avez démarré votre fonction de directeur RSE du groupe Casino ?

Matthieu Riché : En 2010, il fallait expliquer, démontrer, prouver l'importance de la RSE. Ce n'est plus du tout le cas en 2021 ! L'enjeu est aujourd'hui de trouver les solutions opérationnelles dans chaque métier pour aligner performance environnementale, sociale et économique. La RSE est intégrée à tous les métiers : équipes packaging, techniques, ressources humaines, achats... Faire de la RSE, c'est à 80% faire de l'innovation, car il s'agit de trouver des réponses à des problèmes complexes. Par exemple, mieux prendre en compte le bien-être animal nécessite de donner une information claire, fiable et robuste aux clients pour orienter leurs choix. C'est tout l'objectif de l'étiquette "Bien-être animal" que nous avons mise en place avec 4 ONGS, en impliquant aussi nos équipes "Qualité" pour définir un référentiel adapté aux réalités du terrain. Autre exemple, pour réduire le gaspillage alimentaire, nos équipes opérationnelles s'appuient sur des startup qui proposent de nouvelles solutions telles que Phenix, Coda Bene ou encore To Good to Go. Chaque métier, en fonction de ses enjeux, doit innover pour identifier les solutions afin d'améliorer l'impact environnemental de son activité.

EKOPO : Quelles sont les règles d'or de la RSE selon vous?

Matthieu Riché : Il est déjà nécessaire de prioriser les enjeux à adresser en fonction de leurs impacts liés à son business afin de traiter les vrais enjeux, et non en fonction de leur résonance médiatique, qu'il ne faut cependant pas négliger car nous vivons dans une société de l'émotion et des médias. Il faut bien sûr mobiliser la direction de l'entreprise et intégrer les objectifs RSE dans les priorités du Comex et dans la rémunération variable et, enfin libérer l'incroyable énergie des collaborateurs qui sont prêts à agir, dès lors qu'on leur en donne la légitimité. C'est le cas pour le groupe Casino qui fait de l'égalité professionnelle Femmes/Hommes et du Climat ses priorités.

EKOPO : Est-ce que cela signifie prendre des risques managériaux ?

Matthieu Riché : Oui absolument et c'est une bonne chose ! C'est le rôle du manager d'ouvrir de nouveaux chemins.Nous reconnaissons le droit à l'erreur au travers de notre programme de management bienveillant qui a permis de former plus de 5 000managers. Sans le droit à l'erreur,l'innovation ne peut exister. Il faut montrer l'exemple, ce qui marche, et encourager ceux qui agissent. Trop souvent on pointe du doigt ce qui ne marche pas, avec pour conséquence de freiner la prise d'initiative. Au contraire, il faut célébrer les succès. C'est pourquoi, dans le groupe Casino,nous avons initié il y a quatre ans les Trophées de la RSE et du Management bienveillant pour récompenser et inspirer nos collaborateurs. Enfin, il faut libérer les énergies en permettant à tous de s'impliquer. Comme nous l'avons fait pour briser le plafond de verre en soutenant la création d'un réseau de collaboratrices et collaborateurs dénommé " La Fabrique ",sur les questions d'égalité professionnelle, nous lançons un réseau de collaborateurs engagés pour le climat. Le 1erdans la grande distribution en France à ma connaissance ! La RSE n'est plus un enjeu porté par les seules directions RSE que nous avons mises en place dans chacune de nos enseignes, c'est un enjeu qui mobilise toutes les équipes.

EKOPO : Sur quoi repose la stratégie RSE du groupe Casino?

Matthieu Riché : Sur une démarche concrète, mesurée, partagée avec nos collaborateurs et nos organisations syndicales dans le cadre de l'Accord RSE mis en place dès 2014 pour les enseignes Casino. Elle repose sur une implication au plus haut niveau du groupe et une volonté de participer et d'accélérer les grandes transitions en cours pour mieux consommer, mieux produire, mieux manger. Nos défis sont nombreux : réussir à ce que 100% des emballages plastiques soient recyclables en 2025, réduire nos émissions de -18% d'ici 2025 conformément à l'Accord de Paris, renforcer nos engagements en faveur du Bien-être animal(100% des oeufs de poules vendus en magasins proviennent déjà de poules élevées hors cages), déployer le Nutri-score sur 100% des produits Casino... C'est facile de l'écrire dans une feuille de route, mais beaucoup plus difficile à mettre en oeuvre !


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande