Superbrosse lutte contre le septième continent

Publié par Astrid de Montbeillard le - mis à jour à
Superbrosse lutte contre le septième continent

Avec ses brosses à dents en bambou 100% biodégradable et aux poils en nylon recyclables, Superbrosse aide les français à réduire leur consommation plastique au quotidien.

Je m'abonne
  • Imprimer

Supprimer petit à petit le plastique de la salle de bains des Français et les encourager à suivre les recommandations des dentistes en changeant de brosse à dents régulièrement, tels sont les objectifs que s'est fixée Superbrosse. « Chaque année, 100 millions de brosses à dent en plastique sont jetées en France et ne sont pas recyclées. Elles sont incinérées ou enterrées dans des décharges », explique Arthur Acker, le fondateur. Si la chasse au plastique a fait du chemin dans notre quotidien (interdiction des pailles, limitation des sacs à usage unique...), il faut croire qu'elle n'est pas encore arrivée jusque dans nos salles de bains. Pour répondre à ce défi, l'entreprise fondée il y a 3 ans, a imaginé une brosse à dent en bambou au manche 100% biodégradable. Quant aux poils en nylon, ils sont recyclables. « Il existe des alternatives sur le marché, mais personne n'avait encore réussi à démocratiser la brosse en bambou », poursuit Arthur Acker. C'est désormais chose faite via la mise en place d'un système d'abonnement qui permet de recevoir sa brosse à dent à domicile à moindre coût. Il suffit de sélectionner le nombre de personnes dans le foyer puis de choisir la fréquence de livraison des brosses à dents.

C'est naturellement que Superbrosse s'est tourné vers le bambou, un des matériaux les plus durables. Résistant et biodégradable, le bambou réduit la pression sur les forêts naturelles en remplaçant le bois. Il fixe 30% de CO2 de plus que les autres arbres, agissant ainsi contre le réchauffement climatique. Fabriquées en Chine avec le bambou local, les brosses à dents sont acheminées en France en train. « Nous compensons 2 fois l'empreinte carbone via Reforest'Action qui nous permet de planter des arbres sur des projets de reforestation ».

Avec plus de 5000 abonnés par mois, Superbrosse poursuit ses ambitions de réduction du plastique en travaillant depuis 6 mois avec une entreprise adaptée et spécialisée dans l'envoi des boxes et la logistique ce qui leur a permis, depuis le lancement, d'éviter plus de 50 tonnes de plastique. L'objectif étant de dépasser les 100 tonnes de déchets plastique cette année. 2022 sera aussi l'année de lancement de nouveaux produits. La startup reste focus sur l'hygiène buccodentaire et développe depuis 9 mois un dentifrice naturel avec un laboratoire dans le sud de la France: « Sans déchet plastique, notre dentifrice se présentera sous la forme de pastille à croquer, comme des comprimés sous vide . Nous travaillons aussi avec une céramiste lyonnaise pour commercialiser un porte brosse à dent ». Présent sur l'ensemble du territoire français, Superbrosse espère conquérir le marché européen. Un objectif, que le système de distribution mis en place, envoi par courrier directement dans la boîte aux lettres, devrait permettre d'atteindre plus facilement.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page