Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Time for the Planet déploie 3 premières innovations pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Publié par Astrid de Montbeillard le | Mis à jour le
Time for the Planet déploie 3 premières innovations pour réduire les émissions de gaz à effet de serre

Partant du constat qu'un très petit nombre d'individus peut changer radicalement le monde, Time for the Planet s'est fixé pour objectif de financer des entreprises dont la mission première est de lutter contre le dérèglement climatique.

Je m'abonne
  • Imprimer

Cultiver sans pétrochimie, régénérer les terres agricoles, construire des bâtiments passifs à énergie positive, utiliser des matériaux stockant du carbone... autant d'actions urgentes à mettre en place identifiées par Time for the Planet. Cette entreprise à mission a pour objectif de financer des solutions qui réduisent drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre (GES), afin d'atteindre la neutralité carbone au plus vite.

Forte de 32 000 associés moins de deux ans après son lancement, Time for the Planet a déjà récolté 6,5 millions d'euros et va financer cette année les 3 premières innovations destinées à être déployées à très grande échelle :
-Carbon Impact qui propose d'utiliser l'énergie des vagues et des courants, un des leviers les plus puissants de captation naturel du CO2
- Leviathan Dynamics qui développe une climatisation sans gaz à effet de serre, fonctionnant à l'eau. Sachant que les gaz HFC, issus des climatisations, représentent 2 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales, soit l'équivalent du secteur de l'aviation...
-Beyond The Sea qui propose un concept de traction par cerf-volant issu de la technologie de kitesurf pour utiliser le vent comme source d'énergie. Une réduction quasi directe des émissions de CO2 pour un marché conséquent visant l'ensemble des bateaux à moteur : la marine marchande, la grande plaisance et les navires de pêche, ou les chalutiers

Ces 3 entreprises françaises n'ont pas été élues par hasard. Un processus de sélection habile mixant l'intelligence collective, la science et les méthodes agiles a été mis en place. Une fois déposée librement sur la plateforme, l'innovation est examinée par les milliers d'évaluateurs associés qui vérifient les critères d'éligibilité : impact direct, mondial et mesurable sur les GES, facilité de déploiement en open source, potentiel économique, etc. Puis chaque trimestre, le comité scientifique composé de 14 experts pluridisciplinaires étudie la pertinence scientifique et le potentiel d'impact à grande échelle des projets proposés. Une fois ces deux étapes passées, reste le test de la rentabilité sur le marché. L'objectif est double : rendre à chaque associé de Time for the Planet le montant investi originellement et réinvestir en créant de nouvelles entreprises luttant contre le changement climatique. Plusieurs modèles économiques sont expérimentés pour qu'enfin un vote des associés en assemblée générale statue sur le sort de l'innovation.

En rendant toutes les innovations en open source, Time for the Planet mise sur la coopération mondiale et la recherche communautaire. Un système qui ouvre la voie à des milliers d'entrepreneurs partout dans le monde qui vont crééer des entreprises exploitant les innovations de Time for the Planet. Mais aussi à des milliers de scientifiques, pour qu'ils les améliorent et les rendent plus fiables. L'entreprise à mission ambitionne le déploiement de 100 innovations majeures contre les gaz à effet de serre d'ici 8 ans.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande