Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

"Nos clients souhaitent mettre l'accent sur le bien-être au travail"

Publié par Astrid de Montbeillard le - mis à jour à
'Nos clients souhaitent mettre l'accent sur le bien-être au travail'

Sensibiliser les collaborateurs au végétal afin qu'ils s'approprient leur espace de travail et deviennent acteurs du projet de végétalisation qui incarne les valeurs RSE de leur entreprise, telle est l'ambition de Yanomami. Entretien avec Jessica Pigeron, chargée d'affaires chez Yanomami.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment vous êtes-vous formé à la question du vivant ?

Nous sommes initialement une entreprise spécialisée dans le paysagisme d'intérieur. Nous installions des plantes essentiellement pour leur intérêt décoratif. Aujourd'hui nous le considérons comme un terrain de jeux, nous installons de plus en plus des pépinières pour sensibiliser et responsabiliser les salariés. Nous organisons même des ateliers une fois par mois sur les pépinières et nous faisons aussi des interventions autour du végétal.

Dans quelle démarche se place vos clients : cherchent-ils d'abord à végétaliser ou plutôt à développer une cohésion entre les salariés ?

La demande des entreprises vient surtout du fait que les employeurs souhaitent faire revenir les collaborateurs sur le lieu de travail, pour recréer de la cohésion et du lien entre les équipes. Avec le contexte sanitaire actuel et les façons de travailler qui évoluent (Flex Office), nos clients souhaitent mettre l'accent sur le bien-être au travail car les salariés sont de plus en plus attentifs à leur lieu de travail. Nous parlons davantage de lieu de vie que de bureau.

Concernant les plantes : quelles sortes conseillez-vous et quels sont les bienfaits de leur intégration dans les entreprises ?

Nous ne faisons que des plantes d'intérieur comme les plantes grasses par exemple, que nous choisissons en fonction de leur emplacement. Pour l'extérieur, nous travaillons avec des confrères. Si les plantes ne sont pas dépolluantes au bureau, c'est totalement une idée reçue, nous proposons nos plantes pour sensibiliser les collaborateurs au vivant et organisons des ateliers toute l'année pour renforcer la cohésion d'équipes (création de terrarium, fabrication d'un kokedama...)

Comment fonctionnent vos équipes?

Nous sommes une équipe de 7 personnes à Lyon mais avons également ouvert une antenne à Lille où un de nos salariés se charge des installations et des entretiens des plantes. A Lyon, nous avons deux paysagistes sur le terrain dont une menuisière en charge de l'entretien des pépinières et de la conception des prototypes en bois. Nous faisons de la lutte biologique. On va par exemple traiter les cochenilles avec du savon noir, de l'huile végétale et de l'alcool à 90. Cela nous arrive aussi de faire des lâchers d'insectes pour chasser les prédateurs qui viendraient étouffer les plantes. Nos équipes sont là pour sensibiliser les collaborateurs en entreprise et répondre à leurs questions. Ils nous arrivent bien sûr de faire appel parfois à des sociétés extérieures qui prennent le relais sur l'entretien des plantes. Nos clients choisissent la formule la plus adaptée à leurs besoins. Soit, ils achètent les plantes et nous nous engageons à les entretenir pendant 12 mois. Soit, ils louent les plantes et l'entretien se fait sur deux ans. Une durée minimale pour que le projet soit pérenne et fasse partie des valeurs de l'entreprise et du bien-être des salariés.

De plus en plus d'architectes (comme ChartierDalix) s'intéressent à l'intégration du vivant dans l'architecture, envisagez-vous de collaborer avec eux ou avec des écologues ?

Nous collaborons avec tous types de structure d'architecture. Ce sont elles qui font appel à nous en fonction des demandes de leurs clients. Nous travaillons également en partenariat avec la Société Protectrice des Végétaux (SPV). Nous récupérons des végétaux en mauvais état pour les remettre en état et les revendre et éviter ainsi qu'elles ne soient jetées.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande