Ruinart propose un étui écologique

Par Emilie Kovacs, fondatrice et rédactrice en chef d'EKOPO

La Maison Ruinart (groupe LVMH) veut aller plus loin dans sa démarche environnementale en proposant un nouvel étui éco-conçu en remplacement de ses coffrets cadeaux pour ses bouteilles de champagne.

Hommage direct aux crayères, la coque minimaliste en papier se double d’un toucher doux et d’une surface texturée en écho aux caves historiques de la Maison, à Reims. Le design de l'étui fait référence à la gestuelle des établissements gastronomiques : il en effet est inspiré par la manière dont les maîtres d’hôtels enroulent une serviette blanche autour des bouteilles de champagne.


"Innovant, éco-conçu et authentique, l'étui seconde peau cristallise notre engagement durable" affirme Frédéric Dufour, président de la Maison Ruinart. 


L’étui "seconde peau", réalisé à partir de fibre de cellulose (ou pâte à papier), a du faire face à deux défis de fabrication. La plus ancienne maison de champagne raconte que le premier défi était de rendre l’étui imperméable à la lumière qui peut altérer le vin, notamment pour les flacons en verre clair. Le papier seul n’était pas une protection suffisante pour filtrer toutes les ondes lumineuses. Une nouvelle technique a alors été développée pour enrichir la pâte de cellulose avec un oxyde métallique naturel renforçant l'opacité de cette seconde peau protectrice.


Le second défi était de s’assurer que l’étui protège le vin jusqu’à la dégustation et qu'il résiste aux usages de service, y compris à l’humidité, sans se détériorer. Adapté à une conservation au réfrigérateur, l’enveloppe conserve son intégrité plusieurs heures dans un seau rempli de glace.


Ce nouvel étui responsable sera dévoilé du 15 septembre au 15 octobre à La Grande Epicerie de Paris.