Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Alancienne : la start-up qui livre local

Publié par le | Mis à jour le
Alancienne : la start-up qui livre local

La start-up française propose une livraison à domicile de produits locaux, frais et bio issus de l'agroécologie. Avec la crise sanitaire, les Français ont pris conscience de l'importance d'une consommation locale et responsable mais les efforts de sensibilisation restent nécessaires.

Je m'abonne
  • Imprimer

Fondée en 2016 par Paul Charlent, Livio Galas, Augustin Renoul et Alexis Parakian, la start-up Alancienne propose un service de livraison à domicile de produits ultra-frais, bio et locaux. Cette dynamique qu'a voulu insuffler la start-up en Île-de-France et en région lyonnaise a pour ambition de se pérenniser. Pendant les confinements successifs, ce n'est pas moins de 8000 clients adeptes et près de 33 000 paniers qui ont été distribués.

" Durant cette année particulière, nous avons plus que jamais été témoins de la volonté accrue des consommateurs de bien manger et de se rassurer. Naturellement, ils se sont tournés vers le local : la crise a renforcé le besoin de savoir d'où viennent les produits, dans une démarche respectueuse de l'environnement mais aussi pour rester en bonne santé avec des produits frais, diversifiés ", souligne Paul Charlent, un des quatre co-fondateurs d'Alancienne.

Soutenant l'agriculture française et des pratiques agricoles plus responsables, Alancienne s'engage à une meilleure rémunération de ses producteurs affiliés qui peut aller jusqu'à être deux fois supérieure à celle d'un circuit classique. Par ce biais, les 70 producteurs affiliés en Ile-de-France et les 40 en région lyonnaise, ont enregistré, selon la start-up, une marge de 437 000 euros de plus qu'en passant par un cheminement conventionnel.

Le tissu économique local est lui aussi boosté : près d'1,6 millions d'euros ont étés injectés dans l'économie locale grâce à ce service. La start-up est aussi engagée dans une lutte cotre le gaspillage alimentaire. Pour se faire, elle fonctionne en flux tendu : les clients commandent en ligne jusqu'à 22h la veille et leurs produits sont préparés ou cueillis le matin de la livraison. Ce choix a permis d'économiser 12 tonnes de gaspillage alimentaire en comparaison avec un service classique.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande