Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Murfy : une économie circulaire exemplaire

Publié par le | Mis à jour le
Murfy : une économie circulaire exemplaire

La start-up française Murfy propose un service de réparation de gros électroménager afin de favoriser le durable au jetable. Autoréparation, service de réparation et reconditionnement, Murfy est un exemple complet de réussite d'économie circulaire.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'aventure Murfy a commencé en 2018. Depuis, la volonté de faire réparer ses objets plutôt que de les jeter n'a fait qu'augmenter pour les Français. L'enjeu écologique et la lutte contre l'obsolescence programmée sont des facteurs d'intérêt pour la réparation plutôt qu'un achat neuf. L'avantage est également économique, même si parfois la réparation peut coûter plus chère que le rachat, selon la rareté et disponibilité des pièces détachées. Murfy a voulu mettre toutes les chances de son côté en voulant pallier à toutes les possibilités.

Un service de réparation en expansion

Murfy propose un forfait tout compris pour toute réparation. Grâce à son réseau de près de 250 techniciens, la start-up compte bien réparer dans toutes les régions de France. Pour le moment, elle propose ses services dans une dizaine de métropoles françaises, ce qui couvre la moitié des foyers français.

Fin 2021, Murfy souhaite étendre son action à 75% des foyers et ouvrir son service à deux métropoles européennes pour s'ouvrir à l'international.

Le MurfyShop, l'ère du reconditionné

Dans le cas où l'objet défectueux n'est pas réparable ou alors si la réparation est trop chère, Murfy dispose de son site e-commerce dans lequel l'entreprise propose des objets reconditionnés, MurfyShop.

Les 85 euros de forfait payés lors de la prise de rendez-vous en ligne se convertissent en avoir sur le site d'objets reconditionnés pour ne pas léser le client. Ce sont plus de 1 300 appareils qui ont déjà été reconditionnés par leurs soins.

D'ici fin 2021, Murfy a pour ambition d'ouvrir une dizaine de nouveaux ateliers de reconditionnement, à Lille et Lyon notamment, pour limiter leur empreinte carbone et pouvoir répondre à la demande croissante de reconditionnement.

Des tutoriels pour réparer soi-même

85% des Français envisagent lors d'une panne, réparer leur objet plutôt que de le jeter. Mais les services de réparations sont parfois compliqués à trouver. Murfy propose l'autoréparation, la réparation par un technicien ou l'achat en reconditionné. La start-up met ainsi des tutoriels gratuits à disposition sur son blog, pour que les particuliers puissent réparer leur appareil électroménager eux-mêmes.

Depuis son lancement, Murfy a déjà réparé plus de 60 000 appareils électroménagers, favoriser la création de centaines d'emplois et compte atteindre 4 000 salariés en 2025 et créer sa propre école de formation en interne. Le modèle vertueux de Murfy dans son système d'économie circulaire mais aussi à l'inverse de l'ubérisation, permet à la start-up de devenir pérenne, pour son activité et ses employés.

" Notre conviction est qu'il n'y a pas assez d'investissements qui sont faits dans le monde de la réparation. Grâce à la confiance de nos investisseurs, nous prouvons qu'il est cependant encore possible de changer les choses et de faire en sorte que la réparation, solution la plus logique, devienne celle favorisée par les Français ", déclare Guy Pezaku, cofondateur et CEO de Murfy.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande