Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Observatoire de l'impact positif des marques sur leur performance digitale : Louis Vuitton et Leroy Merlin en tête

Publié par le | Mis à jour le
Observatoire de l'impact positif des marques sur leur performance digitale : Louis Vuitton et Leroy Merlin en tête
© robu_s - Fotolia

Cette première étude est réalisée par l'agence digitale Big Youth du Groupe Makheia et le cabinet d'études Occurrence.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'observatoire de l'impact positif 2021, co-construit par le cabinet Occurrence et l'agence Big Youth, s'est concentré sur le marqueur digital comme révélateur de l'engagement sociétal des marques étudiées. Depuis la crise, la stratégie digitale des marques est devenue une priorité. 29 marques françaises ont été analysées, représentatives de six secteurs clés : l'automobile, le luxe, la beauté, la télécom, la distribution spécialisée et la grande distribution.

Afin de rendre une expertise, l'observatoire a évalué selon 45 indicateurs factuels chacune des marques qui ont reçu une note sur 100. Ces indicateurs sont regroupés selon quatre grands critères : l'usage du site internet pour les utilisateurs, l'éco-conception de chaque site, l'accessibilité numérique selon les différents handicaps et l'efficacité SEO pour relater de la performance des contenus des marques.

Bons et mauvais élèves

Les bons élèves de cette première édition sont Louis Vuitton, avec une note de 88, suivi par Leroy Merlin avec un 85 sur 100 et Carrefour avec une note de 81. Les secteurs du luxe et de la grande distribution sont en bonne place avec un index de 72, bien au dessus de la moyenne globale qui est de 67. Seul bémol pour ces secteurs : l'éco-conception pour le luxe, avec une moyenne de 53 et l'utilisabilité pour la grande distribution qui affiche une moyenne de 64.

Les mauvais élèves du classement regroupent les acteurs de l'automobile et de la beauté qui respectivement ont des moyennes de 62 et de 60. Seul le site de L'Occitane réussit à cumuler la première place sur trois des quatre critères : SEO, éco-conception et accessibilité.

En bas de classement, viennent les sites Nuxe, Yves Rocher et Leclerc, qui doivent améliorer leur accessibilité et leur éco-conception. Pour le dernier site, ce sont les critères SEO et surtout l'expérience utilisateur qui font baisser sa moyenne générale avec une note de 34.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande