Save collecte pendant un mois les mobiles qui ne servent plus

Publié par Philippe Lesaffre le - mis à jour à
Save collecte pendant un mois les mobiles qui ne servent plus

100 millions de portables inutilisés sont « gardés » par les Français, dont une majorité de biens encore fonctionnels.

Je m'abonne
  • Imprimer

16 milliards de smartphones sont en circulation dans le monde. Nous changeons de téléphones portables tous les deux-trois ans. Souvent celui qu'on laisse fonctionne encore et va finir au fond d'un tiroir. On ne s'en sépare pas, car le portable pourrait servir "au cas où", expliquent certains... Toujours est-il qu'en France, les acteurs estiment que 100 millions d'appareils sont « gardés » par les Français, dont une majorité de biens encore fonctionnels, donc.

Souvent, la réparation n'est pas compliquée à réaliser. Par exemple, quand il s'agit de remplacer une vitre brisée après une chute malencontreuse ou quand le tactile ne répond plus.

Collectes de mobiles inutilisés

L'Adème et d'autres acteurs incitent les citoyens à sauter le pas dans ce cas (l'Adème mentionne l'existence de tutoriels en ligne tels que ceux d'iFixit, SOSav, Comment Réparer...). Ils sont aussi invités à aller voir un atelier de co-réparation (par exemple, un Repair Café). Forcément, il est aussi possible de se rendre dans une boutique spécialisée, il y en a un peu partout...

Entre le 22 avril et le 22 mai 2023, le réparateur de mobiles Save invite les Français à ramener dans un de ses points de vente un mobile inutilisé, qu'il soit en état de marche ou non. Save promet un bon d'achat de 10 euros à la personne. Le mobile pourra être réutilisé comme appareil de prêt, après effacement sécurisé des données. Et, s'il ne fonctionne plus, l'appareil sera collecté avec d'autres déchets d'équipements électriques et électroniques. Des matériaux pourront également être récupérés et réutilisés pour la fabrication de nouveaux produits.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page