Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Économie circulaire : ce que les Français attendent des marques

Publié par Philippe Lesaffre le - mis à jour à
Économie circulaire : ce que les Français attendent des marques

D'après une étude Invibes Advertising, les consommateurs encouragent les entreprises à communiquer davantage sur leur engagements RSE et à promouvoir une consommation plus durable. De plus en plus de personnes achètent de la seconde main, notamment en ligne.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le chiffre peut encore progresser. Selon une étude à propos du rapport à l'économie circulaire des Français d'Invibes Advertising, la plateforme technologique spécialisée dans l'intégration in-feed, 25 % des 1 076 personnes majeures interrogées, déclarent qu'elles connaissent cette notion d'économie circulaire, l'idée que tout se transforme et rien ne se perd, qu'il faut, entre autres choses, produire en luttant contre l'obsolescence programmée. Près d'un interrogé sur 2 associe d'ailleurs économie circulaire et consommation responsable.

Mais cela se traduit de quelle façon ? De plus en plus de consommateurs, comme l'étude le confirme, optent pour l'achat de biens reconditionnés ou de seconde main, et évitent ainsi de prendre des produits neufs. 56 % des femmes questionnées et 39 % des hommes interrogés choisissent cette voie-là de temps en temps ou même souvent. Ils sont avant tout motivés par les prix inférieurs (avant de penser à l'aspect écologique). Les questionnés sautent le pas pour acheter des vêtements, des produits d'aménagement intérieur, comme des meubles, ou des biens de loisir. 7 interrogés sur 10 passent par des sites de vente entre particuliers (tels que Le Bon Coin), 3 sur 10 par des plateformes proposant des biens de seconde main (Back Market, Rakuten).



Moins de blabla, plus de faits

Ces comportements vont-ils se multiplier ? En tout cas, les consommateurs, interrogés par ce sondage Invibes, encouragent les marques à aller plus loin, à promouvoir, auprès de leur cible et de façon plus appuyée, une consommation plus durable, plus responsable. Pour y parvenir, 65 % des questionnés attendent qu'elles "adoptent en conséquence leur business model" et 69 % qu'elles communiquent davantage sur leur engagement.

Ce sont des demandes que les entreprises remarquent depuis plusieurs mois, la pandémie a été un moment révélateur, à ce sujet. Les consommateurs exigent des marques qu'elles s'engagent vraiment. Pas qu'elles soient forcément parfaites, mais qu'elles soient authentiques, transparentes, et que les actions accompagnent les ambitions annoncées. En clair : aux consommateurs, il leur faut plus d'initiatives, moins de blabla.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande