Comment choisir le fonds ISR où investir ?

Publié par le | Mis à jour le
Comment choisir le fonds ISR où investir ?

Comment identifier le fonds ISR qui vous correspond ? Quelles sont les questions à se poser avant d'investir ? Voici quelques éléments de réponse.

Je m'abonne
  • Imprimer

Choisir d'investir dans un fonds labellisé ISR plutôt que dans un fonds classique est avant tout une démarche qui trouve sa source dans la volonté d'investir de manière plus responsable, en ayant la garantie que cet investissement, en plus d'être rentable, fera également avancer les choses dans le bon sens sur le plan sociétal et environnemental.

Dans un contexte où de nombreuses entreprises tentent de surfer sur l'intérêt croissant des investisseurs particuliers pour les questions environnementales et sociétales, il peut être compliqué de faire un choix.Le label ISR fonctionne alors comme une balise, un gage de la qualité et de l'engagement du fonds, qui a été évalué sur la base de critères financiers, mais aussi de critères Environnementaux, Sociaux et de bonne Gouvernance (ESG).

Par ailleurs, des contrôles réguliers ont lieu, assortis d'une obligation d'information, qui permettent de contrôler au fils des mois et des années, que le fonds met bien tout en oeuvre pour atteindre les objectifs ESG qu'il a fixé et améliorer ses pratiques.

Se poser les bonnes questions

Avant tout investissement, prenez le temps d'analyser votre situation actuelle et de vous poser un certain nombre de questions :

- Quel est votre capacité d'épargne ou le montant de la somme que vous désirez placer ?Notez que, contrairement à de l'épargne de précaution, qui elle est disponible immédiatement, vous devez pouvoir bloquer cette somme pour plusieurs années sans que cela ne vous mette en difficulté.

- Quel est votre horizon d'épargne ? L'investissement dans un fonds est généralement un placement à moyen (5 ans) voire long terme (plus de 5 ans).

- Quel est votre objectif d'épargne ? S'agit-il de réaliser un projet à moyen terme - l'achat d'une maison ou un voyage par exemple - ou un projet à long terme - vous assurer un complément de retraite par exemple.

- Quel est votre appétence au risque ? Etes-vous prêt à prendre le risque de perdre tout ou partie de votre capital en échange d'un rendement plus élevé ? Ou préférez-vous sécuriser au maximum votre épargne, quitte à rogner votre rendement ?

Faire le point sur toutes ces questions vous permet de dresser ce que l'on appelle votre " profil investisseur " et vous permettra de faire sereinement un premier tri dans les fonds qui vous conviennent ou non.

Se faire accompagner

Au-delà de la décision d'investir dans un fonds ayant obtenu le label ISR, il reste compliqué pour l'investisseur particulier d'avoir une expertise assez solide pour analyser en profondeur chaque fonds d'investissement, sa stratégie, ses rapports de gestion, etc.Se tourner vers un professionnel - conseiller bancaire de réseau ou conseiller en gestion de patrimoine par exemple - peut être pertinent.

Vous bénéficierez alors de toute son expertise pour orienter votre choix en fonction de votre profil, de votre situation fiscale et de vos objectifs.Votre conseiller vous pose un certain nombre de questions pour réaliser votre bilan patrimonial et affiner votre profil investisseur puis vous propose un certain nombre de solutions, non seulement pour choisir vers quel fonds ISR vous tourner, mais aussi décider dans quel outil de placement loger votre investissement.

En effet, l'impact notamment fiscal d'un investissement via un Compte-Titre Ordinaire (CTO) n'est pas le même que via une assurance-vie ou un Plan Epargne Actions (PEA). Votre conseiller vous expliquera dans le détail les différences, afin que vous puissiez choisir de la manière la plus éclairée possible la solution la plus judicieuse pour vous.

En fonction de l'outil choisi, de votre niveau d'expertise et de votre intérêt pour ces sujets, vous pouvez opter pour différents types de gestion, depuis la gestion 100% pilotée - ce sont alors des experts qui prennent l'ensemble des décisions d'investissement - jusqu'à une gestion 100% autonome, pour laquelle vous décidez de tout. N'hésitez pas à préparer votre entretien en préparant des questions par écrit, afin d'être sûr de ne rien oublier et de rendre l'échange le plus constructif possible.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Les membres du Label ISR

Emilie Kovacs ,<br/>rédactrice en chef Emilie Kovacs ,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet