Quelle place pour les femmes en cybersécurité en 2021 ?

Publié par le | Mis à jour le
Quelle place pour les femmes en cybersécurité en 2021 ?
© Benjamin Haas - Fotolia

Chaque année, le 17 avril, nous célébrons la Journée de la femme digitale, pour les femmes actives dans le domaine du numérique. Cette journée nous donne l'occasion de réfléchir à la place des femmes dans le milieu de la cybersécurité.

Je m'abonne
  • Imprimer

De nos jours, la cybersécurité est au coeur de toutes les attentions. Les faits marquants de cybermenaces ou d'attaques d'entreprise font la une de l'actualité. La gestion des cyber risques est primordiale pour tous. Les spécialistes du domaine ont ainsi une grande place dans notre société actuelle et les femmes y ont aussi évidemment un rôle essentiel.

Depuis de nombreuses années, la question de la place des femmes en cybersécurité, soulève de nombreux débats. Et pour cause ! Si l'ingénierie informatique est aujourd'hui un domaine majoritairement masculin, et si l'imaginaire collectif imagine le hacker comme un jeune homme, les femmes étaient bien représentées en sciences informatiques jusqu'au tournant des années 1990.

Aux prémices de l'IT, ce sont des mathématiciennes qui programmèrent le tout premier ordinateur électronique et au début des années 1950 environ 40 % des programmeurs étaient en réalité des programmeuses chez les constructeurs d'ordinateurs. Et jusqu'en 1960, au Royaume Uni, les " postes de codage " des ordinateurs étaient alors presque exclusivement féminins. Pourtant, aujourd'hui, les postes dans l'IT ne sont plus occupés qu'à 27% par des femmes et dans le domaine de la cybersécurité, la proportion qui tombe à 11% !

Même si encore minoritairement représentées, les femmes sont pourtant très convoitées sur le marché de l'informatique et du numérique. Elles sont notamment régulièrement considérées comme étant de bien meilleurs managers comparés à leurs homologues masculins !

Le leadership se manifeste de plusieurs façons, mais vise la réalisation du plein potentiel de chaque personne. En cybersécurité, des équipes plus diversifiées assurent une multiplicité des points de vue et des expériences, et donc de mieux cerner et résoudre les préoccupations des utilisateurs. C'est d'ailleurs d'autant plus essentiel que les femmes figurent souvent parmi les pionnières dans l'adoption de nouvelles technologies.

Nous faisons encore face à de nombreux obstacles collectifs limitant l'accès des femmes aux emplois en technologie. Mais l'un des premiers pas pour attirer davantage de filles et de femmes à exercer en informatique, et plus spécifiquement en cybersécurité, est d'assurer à tous, et plus spécifiquement à toutes, l'accès aux connaissances en technologie.

Afin de semer la graine d'une nouvelle passion chez les jeunes, et de paver la voie à une nouvelle génération d'expertes en cybersécurité, quelques ressources spécifiquement dédiées aux filles et aux femmes qui désirent s'initier au codage et à l'informatique, voire celles qui se préparent à une carrière en cybersécurité existent telles que Code.org, Django Girls ou encore Girls Can Code.

Écoles d'ingénieurs, universités et entreprises s'adaptent aujourd'hui pour encourager la parité dans leurs rangs et mettent tout en oeuvre pour attirer de plus en plus de femmes. Pour celles qui douteraient encore qu'il fait bon travailler dans ce domaine, notez que les secteurs de l'informatique et du numérique est en pleine expansion avec plus de 300 000 postes à pourvoir en France dont plus de 10 000 dans le secteur de la cybersécurité !

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Benoit Grunemwald, expert en Cyber sécurité chez ESET France

Emilie Kovacs ,<br/>rédactrice en chef Emilie Kovacs ,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet