Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Rennes Métropole accompagne le changement de comportements de ses riverains

Publié par le | Mis à jour le
Rennes Métropole accompagne le changement de comportements de ses riverains
© radoma - Fotolia

Au printemps 2021, la ville bretonne a lancé sur le territoire une expérimentation d'accompagnement au changement de comportements vers plus de responsabilité auprès de 2 000 Métropolitains volontaires.

Je m'abonne
  • Imprimer

Au printemps 2021, Rennes Métropole a lancé sur le territoire une expérimentation d'accompagnement au changement de comportements auprès de 2 000 Métropolitains volontaires. Dans la continuité des engagements pris par la Métropole à travers son Plan de Déplacement urbain et son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET), cette expérimentation s'inscrit dans le cadre des objectifs fixés ambitieux en faveur de la transition écologique et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En s'appuyant sur le savoir-faire d'E3D-Environnement, spécialiste du changement de comportements dans le domaine du développement durable, l'opération vise à suivre, de manière personnalisée, les participants pendant un an pour favoriser l'adoption de pratiques plus respectueuses de l'environnement, plus particulièrement en matière de déplacements.


" Nous portons des ambitions fortes en termes de transition écologique et plus particulièrement dans le domaine des mobilités. Pour atteindre nos objectifs en matière de qualité de l'air, de cadre de vie, mais également pour permettre à toutes et tous de se déplacer facilement au quotidien, agir pour un changement durable des comportements est aujourd'hui au coeur de nos politiques publiques. Cependant, nous avons conscience des difficultés que cela représente et c'est pour cela que Rennes Métropole a décidé de mener une expérimentation sur trois secteur pendant un an, en s'appuyant sur des citoyens volontaires et la mobilisation collective ", explique Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole délégué à la mobilité et aux transports.

Le recrutement des 2 000 volontaires

D'avril à juin 2021, les six ambassadeurs d'E3D-Environnement sont allés à la rencontre des Rennais et Métropolitains en porte-à-porte, sur trois territoires sélectionnés pour l'expérimentation : le quartier de La Bellangerais à Rennes, la commune de Le Rheu et la commune de L'Hermitage.

Ces trois secteurs ont été sélectionnés afin de tester le dispositif d'accompagnement GD6DTM dans des quartiers et communes présentant des caractéristiques différentes en matière d'urbanisme, de démographie, ou encore d'offre de mobilité.

Un courrier a été diffusé dans les trois zones concernées en amont du démarchage en porte-à-porte ainsi que des affiches dans les commerces de proximité pour prévenir les habitants de la venue des ambassadeurs.

Une expérimentation sur 1 an

Grâce à un suivi téléphonique et à la mise à disposition d'une plateforme dédiée, les ambassadeurs accompagneront de manière personnalisée les 2 000 volontaires pendant un an et leur proposeront d'adopter des écogestes suivant leur disposition préalable aux pratiques respectueuses de l'environnement. Les participants auront également la possibilité d'échanger entre eux, de partager leurs expériences et de s'entraider lors de défis collectif

Les premiers écogestes se feront sur la thématique de leur choix : énergie, eau, déchets, mobilité ou autre. À mesure de l'évolution de chaque volontaire, les écogestes proposés seront de plus en plus engageants.

À terme, l'objectif est que les 2 000 personnes participant à l'expérimentation adoptent au quotidien et naturellement des pratiques plus écoresponsables, en particulier dans le domaine des mobilités.

Les exemples d'écogestes sont nombreux, des pratiques les moins engageantes à celles qui le sont le plus comme coller un autocollant stop-pub sur sa boîte aux lettres, trier les bouteilles et bocaux en verre, refuser les sacs dans les boutiques, faire un trajets court à pied plutôt qu'en voiture, tester le covoiturage deux fois par semaine, ou encore aller au sport à vélo chaque semaine.

Les premiers résultats sont encourageants : 74 % des habitants recrutés qui ont pu identifier un trajet court qu'ils faisaient habituellement en voiture, ont décidé de le faire à pied ou à vélo. Et 90 % des participants transmettent leurs coordonnées téléphoniques pour être accompagnés sur la durée.

" Nous sommes très fiers d'avoir la confiance de Rennes Métropole pour ce projet de grande envergure. Le dispositif d'E3D-Environnement permet d'avoir un accompagnement efficace et personnalisé qui permet de provoquer de vrais changements de comportement des habitants, positifs pour eux et pour le bien commun ! Nous sommes aujourd'hui tous concernés par le développement durable, mais on ne sait pas toujours comment s'y prendre ", souligne Gilles Marchal, gérant d'E3D-Environnement.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande