L’Occitane vise 100% d’électricité renouvelable à l’horizon 2030


Le groupe a décidé de rejoindre l’association RE100 qui accompagne les entreprises vers la transition énergétique. C’est le premier spécialiste de cosmétiques naturels à faire ce choix.

L’énergie représente la quatrième source de dépenses pour l’Occitane. Le groupe spécialisé dans la conception et la vente de produits cosmétiques naturels et biologiques estime que c’est un bon vecteur pour réduire son empreinte carbone. Première étape : la France où se situent les usines qui alimentent 90 pays et 2800 boutiques. «L’électricité en France représente 28% de notre électricité globale et nous sommes déjà passés depuis quelques mois à 100% d’approvisionnement en électricité renouvelable (hydraulique, éolien, biomasse, solaire)», explique Katia Michieletto, directrice RSE de Laboratoires M&L, société française du Groupe L’Occitane. Prochain objectif : 80% d’énergies renouvelables à l’horizon 2020. Pour ce faire, l’Occitane est devenu membre du RE100. L’association internationale rassemble des entreprises qui s’engagent à se procurer 100% de leur électricité à partir de sources d'électricité renouvelable.

«C’est un sujet qui mérite que tous les cerveaux échangent pour développer les meilleures initiatives», poursuit Katia Michieletto. L’Occitane compte sur les retours d’expériences d’autres grands acteurs pour définir la meilleure stratégie. La priorité sera ainsi donnée aux boutiques du Royaume-Uni et des Etats-Unis. L’Occitane visera dans un second temps 100% d'énergies renouvelables en 2030. Il faudra un peu plus de temps «car il y a des continents entiers où le sourcing est beaucoup plus complexe», précise Katia Michieletto. Et L’Occitane ne compte pas en rester là. Pour réduire son empreinte écologique, le groupe va aussi passer à l’éclairage 100% LED à l’horizon 2020, à l’écoconception des produits (emballages et formules), et à toute la réorganisation de sa chaîne logistique dans le but d’optimiser les flux. Il y a moins de 10 ans, 5% des marchandises étaient acheminées en avion, ce n’est plus le cas que pour 1,8%. Les livraisons de marchandises vers les boutiques d’Ile de France ainsi que les livraisons de colis de faibles volumes vers les boutiques de centres villes en France sont également effectuées par véhicules électriques.

#LOccitane #RE100 #énergierenouvelable #empreintecarbone #électricitérenouvelable #écoconception #LED #boutique #cosmétiques