Appel à l'action et au soutien des entrepreneurs pour la relance verte

Par Léon Le Gellec, journaliste

Un appel à l'action vient d'être adressé aux entrepreneurs par le collectif d'associations et d'acteurs économiques La Relance Verte. Il vise à encourager la transition écologique et le développement durable grâce à la connaissance et l'intelligence collective. Le 22 juin, la Relance verte a lancé un appel à tous les types d'entrepreneurs prêts à contribuer à la relance avec leurs parties prenantes et à tenir compte des Objectifs du développement durable (ODD). Selon le collectif d'associations et d'acteurs économiques, les entrepreneurs peuvent agir dès maintenant, créer des emplois, et contribuer à la relance globale. Chaque entrepreneur est invité à signer cet appel qui commence par cette injonction : "affirmons que la crise à la fois sanitaire, sociale, économique et environnementale que nous traversons est un redoutable défi appelant des mesures urgentes tout en poursuivant une vision de long terme". Chacun est invité à présenter ses attentes et contributions et à ainsi rejoindre cette dynamique pour bénéficier du soutien des collectifs d'acteurs de la campagne Relance verte.

La Relance Verte - qui comprend notamment Corinne Lepage dans son comité de pilotage- souhaite identifier et partager les connaissances, engager des nouvelles actions et coopérations, mais aussi proposer aux pouvoirs publics des leviers permettant de mobiliser et soutenir une économie verte au plus près du terrain.

"La Relance Verte ne se limite pas à définir des conditions pour de grands secteurs économiques (automobile, aéronautique, tourisme…) mais promeut aussi l'investissement et l'action innovante et durable des PME et TPE dans les territoires", indique le collectif dans un communiqué. Le collectif proposera le développement et l'adoption de mesures concrètes d'intelligence collective pour réussir la relance verte. Dans cette perspective, ils apporteront leur savoir-faire et soutiendront les pouvoirs publics et les acteurs qui s'engageront à développer et adopter :

  • des outils, méthodes et référentiels adaptés et pertinents

  • des programmes de sensibilisation et de formation robustes et alignés sur les Objectifs de développement durable des Nations-Unies et sur l'Accord de Paris sur le climat

  • des processus d'échanges d'expériences et d'évaluation par les pairs

  • des systèmes d'information, des plateformes open source, et des stratégies innovantes sur les réseaux sociaux.

« La relance verte qu'appelle de leurs vœux le Président de la République et de nombreux acteurs de la société civile, doit avoir un volet sur la connaissance et l'intelligence collective, c'est-à-dire l'information, la formation, le transfert d'expériences, la diffusion des solutions et la coopération entre les acteurs publics et privés », indique Christian Brodhag, initiateur et porte-parole du collectif d'acteurs de la campagne.