CGF CHARCUTERIE obtient le label PME+

Par Louise Cartier, journaliste

Cette PME familiale calaisienne vient d'obtenir la certification récompensant ses engagements responsables.


CGF Charcuterie vient d'obtenir le label PME+. Une certification qui récompense les engagements responsables de cette PME familiale spécialisée dans la fabrication de produits de charcuteries régionales et de salaisons. Originaire de Calais (62), CGF Charcuterie s'est développée en privilégiant la qualité et l'approvisionnement régional en matières premières. Et ce, depuis sa création en 1982.


Avec 7,5 millions de chiffre d'affaires en 2019, cette PME de 25 collaborateurs s'approvisionne localement, valorise son territoire, améliore les conditions de travail de ses collaborateurs et réduit ses impacts sur l'environnement. C'est ce que racontent Romain et Manuel HUCHIN, directeurs de la CGF Charcuterie.


EKOPO : Quelles sont les valeurs de l'entreprise ?


Romain et Manuel HUCHIN : Les valeurs qui nous animent au quotidien sont : l'esprit d'équipe, le respect, la qualité & la transparence, l'expérience & l'exigence, la proximité.


EKOPO : Pourriez-vous nous donner quelques exemples concrets de la mise en action de la RSE dans votre entreprise ?


Romain et Manuel HUCHIN : Depuis le début de notre activité, nous attachons beaucoup d'importance à l'humain mais pas seulement. En 2017, nous nous sommes engagés dans une démarche RSE afin de formaliser nos actions et créé un groupe de travail composé de 6 collaborateurs.


Environnement : Nous suivons de près notre consommation d'énergie et pour la réduire, nous avons investi dans un lave-chariot. Il nous permet d'économiser 2400 litres d'eau en moyenne par jour depuis 2012. Nous valorisons 35 000 litres de déchets organiques en biométhane chaque année et recyclons environ 5 tonnes de cartons par an. Enfin, pour sensibiliser nos collaborateurs au respect de l'environnement, CGF Charcuterie a organisé en interne une campagne sur la réduction des rejets aux égouts. Nous affichons également les indicateurs de la consommation en énergie mensuelle de l'entreprise ainsi que des rappels sur l'importance de l'extinction des lumières, du tri sélectif...


Sourcing responsable et traçabilité : La charcuterie s'approvisionne depuis toujours en viande locale et de qualité. Elle travaille exclusivement des porcs régionaux dont 70% d'entre eux sont nés, élevés et abattus en Hauts-de-France (les 30% restants étant abattus à la frontière belge). En termes de traçabilité, nous avons développé une plateforme sur notre site qui permet aux consommateurs de connaitre l'origine d'un produit à partir de son numéro de lot.


Bien-être animal : Nous rendons régulièrement visite à nos fournisseurs dans les abattoirs pour s'assurer du respect des 5 libertés fondamentales des animaux (physiologique, environnementale, sanitaire, comportementale, psychologique).


Engagement sociétal : L'entreprise est impliquée dans la vie associative locale et donne des produits aux clubs sportifs alentours mais aussi à l'association Entraide Calais avec 1,7 tonne de dons solidaires par an. A l'échelle régionale, la CGF collabore avec des structures telles que la CCI, Agrosphère, Agroé, Adrianor pour partager ses bonnes pratiques sur le sujet de la sécurité, la santé, la qualité...


Emploi et qualité de vie au travail : En 2019, nous comptabilisons 23 contrats à durée indéterminée au sein de l'entreprise, 2 intérims et 1 apprentis. 80% des effectifs habitent à moins de 20 km et 24% est féminin (8% en 2016). L'amélioration des conditions de travail est à la fois constante et participative avec un groupe de travail dédié à l'ergonomie, l'implication des salariés aux plans de la future usine, la création en interne de matériel pour limiter les TMS, des investissements réalisés pour améliorer les conditions de travail (achat d'une operculeuse pour réduire par 4 le nombre de mouvements).


Créée en 1982 la CGF CHARCUTERIE c'est l'histoire de 3 copains dont 2 frères. La signification de ce nom d'entreprise vient des initiales du prénom des 3 copains : Christophe Huchin, Gérard Coze et Frédéric Huchin. L'histoire commença en 1982 à Coulogne dans l'atelier familial.