Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Expédition ramassage de déchets sur la Loire

Publié par le | Mis à jour le
Expédition ramassage de déchets sur la Loire

Rémi Camus et deux acolytes sont partis en expédition sur la Loire pour 12 jours, sur leur radeau fabriqué de leurs mains, pour sensibiliser au ramassage de déchets. En collaboration avec l'application TrashSpotter, ils ramassent et géo-localisent les déchets qu'ils retrouvent au fil de l'eau.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'explorateur Rémi Camus, ainsi que Valentin et Adrien, créateur de contenus et vidéaste, descendent un des plus long fleuve de France pendant 12 jours. Suivis de près par Valentine, elle aussi photographe et vidéaste, qui reste sur terre, pour prendre d'autres prises de vue. Embarqués sur le radeau de huit mètres carrés, qu'ils ont eux-même confectionné, les trois aventuriers veulent sensibiliser au ramassage de déchets. Tantôt déguisés ou en train de danser, Rémi Camus et ses amis partagent leurs aventures et leur localisation sur leurs réseaux sociaux pour que tout à chacun puisse les rejoindre. Une fois la nuit tombée, les trois compagnons s'arrêtent sur les berges pour bivouaquer et se reposer.

TrashSpotter, l'application qui traque les déchets

Créée par Patrice Clot, l'application collaborative Trash Spotter permet de géolocaliser les déchets que l'on peut trouver autour de nous. Elle permet également d'organiser des ramassage collectif et de travailler avec des associations locales pour effectuer un maximum de nettoyage. " Nous voulions montrer qu'une application peut être intelligente pour protéger notre planète ", explique Rémi Camus avant d'ajouter qu'une " nouvelle version est en cours de création pour la mettre aux mains des agents communaux pour qu'ils puissent avoir une base de données pour effectuer directement les ramassages sur les zones concernées. " Ayant travaillé avec une ONG nommée Gestes Propres, Rémi Camus indique qu' " en France, c'est près de 10 kilos de déchets qui sont déversés par seconde. Il y a encore une grosse prise de conscience à faire, et c'est le but de notre expédition ". Une fois les déchets ramassés, si leur poids et quantité le permet, au quel cas ils sont simplement géolocalisés, les aventuriers fluviaux restituent ce qu'ils ont collectés à leur arrivée dans les grandes villes où les agents communaux prennent le relais.

Une expédition à renouveler

Le but de cette expédition, outre la sensibilisation au ramassage de déchets, est aussi de promouvoir un patrimoine français à protéger, la Loire étant particulièrement bien aménagée avec une piste cyclable longeant tout le fleuve. " On voit que l'expérience plaît, beaucoup de gens nous suivent et veulent nous rejoindre. La prochaine fois on partira du haut de la Loire, avec le même radeau, il faut qu'on en prenne soin ! ", plaisante Rémi Camus. À la suite de leur aventure qui doit se terminer normalement le vendredi 18 juin à Orléans, une vidéo récapitulative de leurs péripéties et de leur engagement sera disponible pour faire participer un maximum de monde à cette initiative positive.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande