Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Limiter son empreinte environnementale au bureau

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Limiter son empreinte environnementale au bureau

13 millions de Français travaillent dans des bureaux, soit 46% de la population active. Or les activités de bureau passent majoritairement par l'utilisation de matériels informatiques (ordinateurs, téléphones, imprimantes...), grands consommateurs d'énergie et de ressources primaires.

Je m'abonne
  • Imprimer

Une étude de la Commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable révélait que le numérique français avait produit 15 millions de tonnes équivalent CO2 (tCO2eq) d'émissions pour un coût évalué à plus d'1 milliard d'euros en 2019[1] . Pourtant des gestes simples existent pour limiter l'empreinte environnementale laissée au bureau.

Favoriser le matériel reconditionné

Le cycle de vie d'un terminal comprend trois phases : la conception, l'usage et la fin de vie. 70% de l'empreinte carbone vient de la fabrication des équipements électroniques[2] . Il apparaît alors légitime de se questionner sur le nombre d'appareils fabriqués. Le matériel reconditionné apparaît alors comme une alternative intéressante pour limiter son empreinte environnementale. En complément de sa gamme de services d'impression et de consommables remanufacturés OWA, ARMOR Print Solutions (filiale du groupe ARMOR) commercialise depuis 2021 du matériel d'impression reconditionné ainsi que des accessoires et pièces détachées pour imprimantes. " Chez ARMOR Print Solutions, nous nous efforçons d'inscrire notre offre vers toujours plus de circularité afin d'encourager les particuliers et les professionnels à favoriser le réemploi plutôt que l'achat neuf " commente Gerwald van der Gijp, Directeur Général d'ARMOR Print Solutions.

Prolonger la durée de vie des consommables d'impression

Limiter le gaspillage au bureau passe également par un meilleur contrôle des impressions. Un moyen efficace pour gérer efficacement son parc d'imprimantes est de s'appuyer sur un service managé d'impression. Soucieux de libérer les utilisateurs des contraintes liées à la gestion d'imprimantes et les encourager à adopter des gestes écoresponsables, ARMOR Print Solutions propose via sa marque DYALOG, un ensemble de solutions et logiciels permettant d'optimiser l'impression. Parmi les fonctionnalités proposées : EcoToner, une option capable d'augmenter la durée de vie des consommables en diminuant la consommation de toner d'1% à 60% selon les besoins.

Nettoyage numérique des données

Parmi les émissions de gaz à effet de serre générées par le numérique, 25 % sont dues aux Data Centers, 28 % aux infrastructures, et 47 % aux équipements des consommateurs révèle une étude de l'ADEME[3] . Pourtant l'usage d'Internet est devenu incontournable dans les activités de bureau. Conscient de l'impact environnementale que peuvent avoir les entreprises, ARMOR organise depuis deux ans une grande journée de nettoyage numérique des données à l'occasion du World Cleanup Day. En 2020, 792 Go ont été supprimés par l'ensemble des collaborateurs du groupe, soit 16,48 tonnes de CO2. " L'objectif de cette journée : pérenniser les bonnes pratiques des collaborateurs acquises au cours de leur participation pour in fine faire disparaître ces actions ponctuelles de nettoyage " conclut Charlotte Loidreau, référente digital et expérience collaborateur chez ARMOR.

ARMOR Print Solutions, filiale du groupe ARMOR, propose des solutions d'impression globalisées intégrant des offres de cartouches remanufacturées et de collecte (OWA ), des services et des logiciels d'impression managée (DYALOG ), et des encres semi-industrielles (ARMOR Industrial Inks Lab ). Expert sur les trois technologies majeures (jet d'encre neuf, jet d'encre remanufacturé et laser remanufacturé) et fort de ses marques, ARMOR Print Solutions se distingue par son leadership en Europe, et couvre plus de 95% du parc d'imprimantes européen.


[1] Commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable (Sénat) : " 25 propositions pour une transition numérique écologique " (étude de juin 2020)

[2] Commission de l'Aménagement du territoire et du développement durable (Sénat) : " 25 propositions pour une transition numérique écologique " (étude de juin 2020)

[3] La face cachée du numérique, ADEME (édition 2021)

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles