Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

La filière AOP Morbier mise sur la traçabilité

Publié par le - mis à jour à
La filière AOP Morbier mise sur la traçabilité

Suite à l'Assemblée Générale du Syndicat interprofessionnel du Morbier, qui s'est tenue le 8 Avril 2021 à Censeau dans le Jura, les représentants des producteurs de lait, des fromagers et des affineurs ont réaffirmé leur volonté de privilégier la traçabilité de ce fromage français.

Je m'abonne
  • Imprimer

Suite à l'Assemblée Générale du Syndicat interprofessionnel du Morbier, qui s'est tenue le 8 Avril 2021 à Censeau dans le Jura, les représentants des producteurs de lait, des fromagers et des affineurs ont réaffirmé leur volonté de privilégier la traçabilité du fromage français au lait de vache.

Pour fabriquer ce produit lacté doté d'un trait de charbon végétal, une cinquantaine de fabricants, une dizaine d'affineurs et environs 2000 éleveurs exercent leur savoir-faire sur le territoire de l'AOP (Appellation d'origine protégée): le Doubs, le Jura, une partie de l'Ain et de la Saône-et-Loire.

Quatre sujets ont animé leurs débats : le marché dynamique de l'AOP Morbier (+3% des ventes en 2020), la lutte contre les copies du Morbier, le nouveau cahier des charges et l'accompagnement des fromageries dans la maîtrise de la qualité sanitaire.

Concernant son cahier des charges, le Syndicat est en discussion étroite avec la Commission d'enquête de l'INAO (Institut National de l'origine et de la qualité). Ce dernier est en cours de révision pour renforcer la préservation de l'environnement, du modèle agricole familial, du bien-être animal et de l'hygiène dans les exploitations.

" Produire au lait cru fait partie de l'identité du Morbier. Nous en assumons les exigences, dans chacun de nos métiers, de la production du lait à la commercialisation des fromages. Nous souhaitons faire reconnaître notre AOP comme un signe de qualité globale, avec un cahier des charges exigeant et des engagements en phase avec les attentes de la société. C'est notre ambition pour le Morbier, pour le bénéfice de notre territoire. La confiance des consommateurs le justifie ", raconte Joël Alpy, Président du Syndicat interprofessionnel du Morbier.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande