Netflix présente son plan "Net Zéro carbone + Nature"

Publié par le | Mis à jour le
Netflix présente son plan 'Net Zéro carbone + Nature'

La plateforme de vidéo streaming américaine a communiqué sur son nouveau programme d'engagement RSE, piloté par Emma Stewart depuis octobre 2020.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le 30 mars, Netflix a publié sur son site la présentation de son nouveau plan "Net Zéro carbone + Nature". C'est Emma Stewart, directrice de la durabilité de la plateforme de vidéo streaming, qui a expliqué cette stratégie RSE. Objectif affiché : "Netflix s'engage à atteindre l'objectif Net Zéro carbone d'ici la fin de l'année 2022 et pour les années suivantes".


"Notre stratégie est en ligne avec les dernières recommandations de l'université d'Oxford et les critères du programme Science-Based Targets Initiative (SBTi), dont nous reprenons les dix recommandations. Nous avons rejoint le groupe d'entreprises Business Ambition for 1.5°C des Nations Unies, ainsi que le consortium America is All In qui s'engage à agir dans le cadre de l'Accord de Paris. Notre stratégie a été élaborée sur les conseils de plus de 60 experts, qu'il s'agisse de chercheurs du Lawrence Berkeley National Laboratory, d'experts en énergie renouvelable et en aviation durable d'ENGIE Impact ou de stratèges politiques du Natural Resources Defense Council. Nous avons également formé un groupe consultatif d'experts qui donnent de leur temps pour nous conseiller et nous aider à nous remettre en question", explique Emma Stewart, en charge de la RSE chez Netflix depuis octobre 2020.


La multinationale compte y arriver en trois étapes : en réduisant ses émissions (internes puis directes et indirectes de gaz à effet de serre (GES) de 45 % d'ici 2030), en conservant les écosystèmes existants qui stockent du CO2 (investissement dans des projets qui retiennent le CO2 et préservation des zones naturelles en danger comme les forêts tropicales) et enfin en éliminant du CO2 de l'atmosphère (investissement dans la régénération d'écosystèmes naturels essentiels comme le projet Lightning Creek Ranch dans l'État de l'Oregon et le projet Kasigau Corridor REDD+ au Kenya).


" L'industrie du film a besoin d'un leader en matière d'action pour le climat. Changer le monde commence par la volonté affichée par une entreprise, qui en inspire d'autres à se joindre au mouvement. Je suis heureuse de voir Netflix assumer ce rôle de leader, informé à la fois par les sciences physiques qui expliquent en quoi nos choix affectent le monde et par les sciences sociales qui expliquent comment changer nos comportements ", se réjouit Dr Katharine Hayhoe, directrice scientifique à The Nature Conservancy et professeure agrégée à Texas Tech University.




Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Emilie Kovacs, rédactrice en chef d'EKOPO

Emilie Kovacs ,<br/>rédactrice en chef Emilie Kovacs ,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Biodiversité

Par Emilie Kovacs, rédactrice en chef d'EKOPO

La marque de lunettes engagée fabriquée en Patagonie débarque en France dans les enseignes GrandOptical et Solaris (groupe GrandVision).

Biodiversité

Par Ingénieurs sans frontières, Attac, Générations Futures, Confédération paysanne, RES, Forebio, Bioconcomacteurs, UFC Que Choisir, France Nature Environnement, Synabio, Greenpeace, CIWF France

Pour qu'informer correctement les consommateurs sur l'empreinte écologique des produits soit une priorité, 12 acteurs de la transition agricole [...]