Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

La vache Bleue du Nord remporte le Prix national 2021 pour l'agrobiodiversité animale

Publié par le | Mis à jour le
La vache Bleue du Nord remporte le Prix national 2021 pour l'agrobiodiversité animale

Lauréat aux côtés du mouton Belle-Île et de la vache Maraîchine, la vache Bleue du Nord remporte la première place au Prix national de l'agrobiodiversité animale lors de la 9ème édition, le 26 mai dernier. Les prix ont été remis par la Fondation du patrimoine et Ceva Santé animale.

Je m'abonne
  • Imprimer

La Fondation du patrimoine et Ceva Santé animale ont décerné le prix national de la Fondation du patrimoine pour l'agrobiodiversité animale le 26 mai à la Maison de la Recherche, pour soutenir les acteurs du changement dans le monde agricole. Les lauréats sont récompensés pour leurs engagements dans la protection et la préservation des espèces animales agricoles menacées de disparition. Ils garantissent par leurs exploitations, la sauvegarde d'un patrimoine et d'une biodiversité agricoles.

Le podium est composé en troisième position du mouton Belle-île, avec un projet de pépinière pour permettre une bonne prolificité et de gérer la consanguinité de la race, grâce au soutien de la Commission Belle-Île de l'association Denved Ar Vro. La seconde place revient à la vache Maraîchine, protégée par l'association pour la valorisation de la race bovine Maraîchine et des prairies humides, qui pour a pour objectif de développer une micro-filière " viande et biodiversité ".

Et la gagnante est la vache Bleue du Nord, dont le projet est soutenu par le Centre Régional des ressources génétiques des Hauts-de-France, avec la création d'une marque éponyme pour favoriser la valorisation de la race, ainsi que d'une application mobile de randonnée pour aller à la rencontre de ces vaches. Les gagnants ont respectivement reçu un chèque de 4 000, 6 000 et 10 000 euros pour la réalisation de leur projet. Le jury a fait son choix sur la base de trois critères : la valorisation économique du projet, son impact social ou environnemental sur un territoire et les actions de sensibilisation et de communication autour d'une race à préserver.

Préserver la biodiversité agricole

Les espèces menacées ne regroupent pas uniquement des espèces sauvages ou présentes à l'autre bout du monde. Nos animaux d'élevages peuvent, eux aussi, devenir des espèces menacées. Selon l'ONU,17% des races d'élevages risquent l'extinction au niveau mondial et chaque mois, une espèce disparaît définitivement.

Pour pallier à cette extinction en chaîne, les éleveurs, notamment en France, réadaptent leurs pratiques agricoles, en développant par exemple l'éco-pâturage, en créant des fermes pédagogiques ou en se tournant vers la vente directe pour valoriser leur production et sensibiliser les consommateurs. Ce prix, crée en 2012 et soutenu par le Ministère de l'Agriculture, permet de sensibiliser un public mais également d'inciter les jeunes éleveurs à se tourner vers d'autres modèles agricoles.

En protégeant ce patrimoine vivant, ce sont aussi des emplois et un tissu économique local qui sont préservés.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande