Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Beesk : revaloriser les aliments " hors normes "

Publié par le | Mis à jour le
Beesk : revaloriser les aliments ' hors normes '

Produire pour jeter. C'est ce non sens économique et écologique auquel Beesk s'attelle. Premier distributeur BtoB de produits revalorisés, l'entreprise française combat le gaspillage alimentaire bien avant l'assiette.

Je m'abonne
  • Imprimer

Beesk, entreprise rennaise, a voulu s'attaquer au gaspillage alimentaire. Ce dernier commence bien avant l'arrivée dans l'assiette. 53% du gaspillage alimentaire en France a lieu au niveau de la production et de la transformation. C'est à ce niveau là que Beesk a choisi d'intervenir en proposant une solution clé en main à ses partenaires, qui est triple : sociale, environnementale et économique.

" Ma plus grande fierté est de contribuer à mon niveau à une meilleure valorisation du travail de nos producteurs. Les aliments sont produits pour être consommés et non pour être jetés ! ", raconte Fabien Gastou, co-fondateur de Beesk.

Fondée en 2018, Beesk a réussi à sauver plus de 200 tonnes de produits alimentaires pour les redistribuer. En achetant directement aux producteurs et transformateurs français, l'entreprise rachète en circuit-court les produits jugés invendables dans les circuits de distribution classiques. Emballage abimé, calibre atypique sont autant de raisons qui poussent les producteurs à jeter, ce qui représente un énorme manque à gagner pour eux et une perte de ressources nutritionnelles évitable.

Ces produits " hors normes " sont revalorisés par des chefs cuisiniers, dans des collectivités, lycées, entreprises et autres. Depuis deux ans, ce sont plus de 150 produits qui sont référencés et donc revalorisés sur un large panel de filières dont la viande, le poisson, les fruits et légumes ou encore le fromage.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande