Ivanhoé Cambridge vise la neutralité carbone

Publié par le - mis à jour à
Ivanhoé Cambridge vise la neutralité carbone
© cyril magnin - Fotolia

La société québécoise spécialisée dans l'investissement immobilier dévoile son programme de neutralité carbone.

Je m'abonne
  • Imprimer

D'ici 2040, Ivanhoé Cambridge souhaite atteindre un portefeuille international carboneutre. La société québécoise spécialisée dans l'investissement immobilier amorce son changement stratégique en dévoilant son programme de neutralité carbone. Pour réduire son empreinte sur le long terme, l'entreprise agit de manière proactive sur deux fronts : d'un coté les risques physiques provoqués par le changement climatique, et d'un autre sur les risques et opportunités liés à la transition vers une économie bas carbone.

Depuis 2017, les investissement bas carbone de la société ont progressé de 200%, selon l'entreprise. À partir de 2025, Ivanhoé Cambridge s'engage à ce que ses projets de développement soient zéro carbone grâce à une meilleure efficacité énergétique, une réduction de l'utilisation des énergies fossiles et la hausse de celle des énergies renouvelables.

Pour accélérer ce positionnement, la société canadienne a notamment mis en place un partenariat stratégique en mars dernier avec Fifth Wall, entreprise spécialisée dans la proptech qui sensibilise les entreprises de l'immobilier aux enjeux numériques et climatiques. Désormais, les enjeux climatiques sont donc systématiquement intégrés dans l'analyse d'investissement d'Ivanhoé Cambridge pour toutes les nouvelles transactions ainsi qu'en gestion d'actifs, et les propriétés bénéficient d'un plan de résilience en lien avec les risques climatiques.

Nathalie Palladitcheff, présidente et cheffe de la direction d'Ivanhoé Cambridge explique : " Nous considérons que cet engagement constitue une stratégie de création de valeur, et notre démarche vient également renforcer la résilience de nos actifs, car les investissements durables seront plus rentables à long terme. "

Je m'abonne

Shoona Woolley, journaliste

Emilie Kovacs ,<br/>rédactrice en chef Emilie Kovacs ,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Recevez l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Biodiversité

Par Shoona Woolley, journaliste

Protéger puis fleurir. C'est ce que propose l'entreprise de Marie Bee Bloom, jeune graphiste aux Pays-Bas, en remplaçant les masques de protections [...]