Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Les achats responsables prennent de l'ampleur

Publié par Philippe Lesaffre le - mis à jour à
Les achats responsables prennent de l'ampleur

Selon une étude du cabinet EY, parue en juin 2022, 95 % des entreprises interrogées déclarent avoir mis en place des actions en lien avec des achats responsables. Pour autant, seule une entreprise sur deux s'est fixé une feuille de route sur ce sujet.

Je m'abonne
  • Imprimer

On le sait, maintenant, les consommateurs attendent un réel engagement de la part des entreprises. Beaucoup déclarent vouloir des produits éco-conçus, made in France dans des conditions éthiques. De nombreuses sociétés, depuis la pandémie, en ont pris conscience et visent à s'adapter aux demandes des citoyens. Et cela passe souvent par les acheteurs.

Selon EY, à l'origine d'une étude sur les achats responsables, parue en juin 2022, la direction des achats est « ainsi devenue l'une des acteurs clé pour la mise en place et le renforcement de la stratégie durable, responsable et rentable des entreprises ». En particulier « pour intégrer la notion de responsabilité dans la conception et la fabrication des produits ou la réalisation des services, mais aussi dans la gestion des achats au quotidien ». Une centaine d'entreprises privées de plus de 500 salariés ont été sondées en début d'année par l'institut CSA, pour EY.

Des achats et des fournisseurs responsables

Verdict : 95 % des répondants affirment avoir mis en place des actions liées aux achats responsables (acheter biens et services vertueux, dotés d'impacts positifs, notamment). 4 interrogés sur 10 estiment qu'il s'agit de se mettre en conformité avec les engagements de la société, 3 sur 10 ont l'intention, de leur côté, de « gérer les risques fournisseurs ».

Concrètement, plus de la moitié des personnes interrogées au sein des structures (la plupart sont issues de la direction des achats) se sont d'ores et déjà penchées sur l'écoconception, et près de 2 sur 10 indiquent qu'acheter responsable revient à acheter des produits et des services décarbonés. Pour 57 % des personnes interrogées, les collaborateurs sont à l'origine des démarches d'achats responsables, pour 52 %, ce sont les clients qui les motivent à avancer dans la bonne direction ; et 72 % répondent que c'est la direction qui a entamé ce type d'actions.


Les piliers des achats responsables selon EY

L'étude montre aussi tout le chemin qui reste encore à tracer, car une société sur 2 n'a pas encore établi de feuille de route en matière d'achats responsables et certains avouent « avoir un niveau de maturité » assez faible sur la thématique (4 sur 10).

Justement, dans l'étude, EY rappelle qu'il y a 3 piliers. Le premier, c'est acheter des produits ou des services vertueux en accord avec une stratégie RSE, le deuxième, c'est s'assurer que l'on travaille avec un fournisseur « responsable », qui limite les impacts négatifs, loin de tout emploi forcé. Enfin, il s'agit aussi d'instaurer un climat de confiance avec les partenaires, en proposant notamment une rémunération équitable.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande