Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

ba&sh dit oui à plus de tracabilité sur ses produits

Publié par Philippe Lesaffre le - mis à jour à
ba&sh dit oui à plus de tracabilité sur ses produits

Pour mieux mesurer l'impact environnemental de sa production, ba&sh a annoncé un partenariat avec Fairly Made. L'idée : apporter aux personnes, dans les prochains mois, plus d'informations sur la conception des vêtements qu'elles souhaitent acheter.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les marques, peu importe les secteurs, l'observent depuis plusieurs années. La pandémie a accéléré le mouvement, les citoyens exigent de plus en plus que les entreprises prennent les choses en main. Et s'engagent réellement pour limiter leur impact, lutter contre l'obsolescence programmée, la déforestation, ou se lancent dans des initiatives humanitaires. "Les questions sociales sont devenues déterminantes dans les choix des consommateurs, qui sentent qu'ils peuvent peser", avait par exemple analysé Stéphanie Bertrand, directrice des études Kantar (division média), lors de l'événement annuel du programme FAIRe, en 2021 (à lire ici).

Les consommateurs demandent une vraie mobilisation sur les sujets tant environnementaux que sociaux. Mais le marketing du blabla, c'est fini ! Il leur faut des preuves... Les citoyens demandent plus de transparence, mais surtout plus de sincérité et d'authenticité.


Un QR code pour plus de transparence

Dans le domaine de la mode, notamment. Les personnes qui achètent des vêtements veulent comprendre ce qu'elles portent, dans quelles conditions tel pantalon ou tel « haut » a été conçu, et où. Afin d'apporter le plus d'informations possible sur la fabrication des vêtements, la marque ba&sh annonce un partenariat avec Fairly Maide, une société qui vise à réduire l'impact de la mode sur l'environnement, et grâce à laquelle les marques peuvent imaginer des collections plus responsables. Mais aussi mesurer l'impact de leurs produits, la recyclabilité des biens, tracer l'ensemble de la chaîne, depuis la phase de la filature.

ba&sh vise à respecter l'environnement en portant une attention particulière aux conditions de fabrication de ses pièces, sur l'ensemble de leur chaîne de valeur », indique Pierre-Arnaud Grenade, CEO de la marque, dans un communiqué de presse. Concrètement seront évaluées les émissions de CO2, la pollution de l'eau et la consommation d'énergie. La marque entend également connaître plus en détail le nombre de kilomètres parcourus pour la fabrication des habits (des usines au magasin). Toujours, dans le but, indique ba&sh dans un communiqué de presse, « de réduire son impact ». Concrètement, d'ici fin 2023, les clientes pourront scanner un QR code pour comprendre l'empreinte écologique de 300 pièces, qui seront alors référencées.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande