Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Le Congrès mondial de la nature s'ouvre à Marseille avec de grandes attentes

Publié par Emilie Kovacs le - mis à jour à
© Olivier Brosseau
© Olivier Brosseau

Événement phare consacré aux enjeux de sauvegarde et de reconquête de la biodiversité, le Congrès mondial de la nature de l'Union internationale de conservation de la nature (UICN) débute ce vendredi 3 septembre jusqu'au 11 septembre 2021 au Palais des Congrès du Parc Chanot à Marseille.

Je m'abonne
  • Imprimer

Plus de 160 pays sont présents. Du 3 au 11 septembre2021, la France accueille pour la première fois le Congrès mondial de la nature de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Marseille est, pour le monde entier, la tribune où débattre et guider les actions en faveur de la biodiversité.

Le Congrès mondial de la nature del'UICN constitue une étape cruciale pour appuyer les négociations de la 15e conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique (COP 15), organisée par la Chine. Il s'agit d'une opportunité unique pour mobiliser la communauté internationale autour des ambitions et de la vision d'une diplomatie verte, fondée sur le multilatéralisme, que la France porte.

7 enjeux

Opportunité majeure pour dessiner les contours d'une nouvelle relation avec le vivant, la manifestation est structurée autour de sept grands enjeux. À chacun est associé un objectif concret :


1/ Gérer les paysages et les territoires pour la nature et les êtres humains. Quelles lacunes politiques principales devront être comblées au cours de la décennie qui nous mènera à 2030 pour enrayer l'extinction des formes de vie ? De quels outils,incitations, financements et ambitions avons-nous besoin pour inverser les tendances actuelles?


2/ Conserver l'eau douce pour préserver la vie. Comment faire en sorte que les écosystèmes liés à l'eau et ceux qui en dépendent survivent et prospèrent ?


3/ Restaurer la santé des océans. Comment mieux lutter contre la pollution, notamment parles plastiques et les produits chimiques, et améliorer la planification de l'espace marin afin de garantir la pérennité de la diversité de la vie marine ?


4/ Accélérer l'atténuation et l'adaptation pour faire face aux dérèglements climatiques. Comment accroître les connaissances, l'apprentissage et la capacité environnementale sur le changement climatique, pour réduire les pressions qu'il exerce sur la biodiversité, aider les populations à mieux s'adapter et utiliser la nature comme source de solutions ?


5/ Soutenir les droits et assurer une gouvernance efficace et équitable. Comment améliorer la participation et la représentation des femmes, des jeunes, des peuples autochtones et autres groupes sous-représentés dans toute la gouvernance liée à la biodiversité ?


6/ Optimiser les systèmes économiques et financiers pour la durabilité. L'un des principaux défis consiste à dissocier la croissance économique de ses effets actuels sur les écosystèmes qui permettent la vie et dont nos économies dépendent. Comment modifier les pratiques économiques actuelles?


7/ Faire progresser les avoir, l'apprentissage, l'innovation et la technologie. Valoriser la créativité dans l'acquisition de connaissances nouvelles est essentiel pour innover et renforcer la résilience des êtres humains et de la nature afin de construire un avenir durable. De quel genre de connaissances ou nouveaux types de communautés d'apprentissage avons-nous besoin ?


Plus de 160 pays sont représentés et jusqu'à 5000 congressistes et 60 000 visiteurs sont attendus durant ces 9 jours.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande