Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Energy Observer fête ses 4 ans de navigation propre

Publié par le - mis à jour à
Energy Observer fête ses 4 ans de navigation propre
© Energy Observer Produtions

Energy Observer, le bateau fonctionnant aux énergies renouvelables, a conclu une traversée de l'océan Atlantique sans aucun rejet polluant. Son équipage fait a un point sur quatre ans de navigation.

Je m'abonne
  • Imprimer

Fonctionnant aux énergies renouvelables, le bateau Energy Observer s'est amarré dans les îles Galapagos pour faire un point le jeudi 4 mars 2021 sur quatre ans de navigation et d'exploration autour du globe après une transatlantique propulsée aux énergies renouvelables.

A mi-parcourt d'une odyssée de sept ans, Energy Observer a navigué plus de 30 000 milles nautiques (55 560 km) sans aucune émission de CO2 et de particules fines. Fonctionnant à l'énergie éolienne, hydrogène, hydrolienne ou solaire, le navire a accompli la prouesse de traverser l'atlantique sans aucun rejet polluant. " C'est une vitrine inédite des innovations en matière de transition écologique et énergétique ", a rappellé Nicolas Hulot, fondateur de la Fondation pour la Nature et l'Homme.

28 pays

Dans une démarche de sensibilisation à la protection de l'environnement, Energy Observer a visité vingt-huit pays pour soixante-trois escales autour de l'Europe. Il est allé à la rencontre des innovateurs pour la planète pour échanger, partager les connaissances afin de concevoir les solutions pour la transition écologique. Avec la mise en place d'un village itinérant, une exposition et des projections de films documentaires, le laboratoire flottant a attiré plus de 300 000 visiteurs. La prochaine destination, le Japon, lui donnera un coup de projecteur supplémentaire avec en ligne de mire les Jeux Olympiques de Tokyo en juillet 2021.

En attendant les JO, Energy Observer longera la côte californienne, en clin d'oeil à l'état américain qui met le plus l'accent sur la recherche sur l'hydrogène. Après Tokyo, il prendra le chemin de l'océan indien, puis de la côte Est américaine pour revenir en France pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Energy Observer

Energy Observer

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande