Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

L'agriculture régénératrice séduit de plus en plus d'agriculteurs

Publié par le | Mis à jour le
L'agriculture régénératrice séduit de plus en plus d'agriculteurs
© Dusan Kostic - stock.adobe.com

Ce type d'agriculture rassemble de plus en plus d'agriculteurs. Le collectif Sols Vivants compte plus de 350 agriculteurs en 2021, alors qu'il n'en comptait qu'une vingtaine en 2019.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ce programme d'agriculture régénératrice, coordonné par la Fondation Earthworm et construit par le collectif Sols Vivants, regroupe plus de 350 agriculteurs en 2021. À son lancement en 2018, il ne regroupait qu'une vingtaine d'agriculteurs, preuve que le mouvement est grandissant.

Il repose sur trois piliers indissociables : la mesure de la santé des sols grâce à un indicateur open source et gratuit sur la fertilité du sol, l'accompagnement de l'agriculteur dans sa transition à l'aide de formations et l'incitation financière, car cette transformation à un coût pour l'agriculteur. Concrètement, ce changement pour l'agriculteur implique de repenser son système agronomique en intégrant des couverts végétaux, en allongeant la rotation des cultures, en réduisant le travail du sol, en repensant la fertilisation vers plus de fertilisation organique.

Le collectif est composé de différentes entités en Hauts-de-France mais aussi dans le nord-est du pays parmi lesquelles on retrouve AgroTransfert, l'APAD, la Chambre d'Agriculture des Hauts-de-France, Nestlé, Novalis Terra, ou encore Terres Innovantes (Jeunes Agriculteurs). Ce programme de régénération des sols de France espère avoir dans ses rangs plus de 1500 agriculteurs d'ici 2025.

" La santé des sols profite à tous : elle est un moyen de continuer à produire beaucoup, de faire face aux aléas climatiques, et un immense levier pour atteindre les objectifs sociétaux en matière de lutte contre le changement climatique et de biodiversité ", souligne Bastien Sachet, directeur de la Fondation Earthworm.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande