Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

Les clés pour réussir sa transition

Publié par le | Mis à jour le
Les clés pour réussir sa transition

Par Jérôme Cohen, fondateur de ENGAGE Le dérèglement climatique continue de s'accélérer, l'état de la biodiversité d'empirer. Les consomm...

Je m'abonne
  • Imprimer

Par Jérôme Cohen, fondateur de ENGAGE

Le dérèglement climatique continue de s'accélérer, l'état de la biodiversité d'empirer. Les consommateurs, alertés, bousculés, conscientisés par la crise sanitaire ont muri leur réflexion. Comme nous l'a dit avec justesse Jean Viard dans un récent ENGAGE Call, le citoyen semble prendre le pas sur le consommateur. Les investisseurs, alertés par les risques que font peser sur l'entreprise les nombreux enjeux environnementaux et sociétaux du siècle à venir, sont de plus en plus regardant sur les engagements des entreprises en la matière. Les collaborateurs font du besoin de sens le premier moteur de leur engagement devant les ambitions de profitabilité ou les impératifs de croissance*.

L'entreprise n'a plus le choix que de se transformer. Mais comment ? Comment réussir une transformation dans une période de changement radical, d'instabilité devenue permanente ? Comment concilier les impératifs de court et de long terme ? Comment concilier finalement la performance et la vertu ?

Il n'est pas question ici de publier une recette magique, il n'y en a pas. Chaque entreprise est différente, par sa taille, son activité, son environnement, son histoire.Pourtant certains ingrédients semblent nécessaires pour que le plat prenne ou que le soufflé ne retombe pas, pour filer la métaphore culinaire.

Quels sont-ils ? La nécessité prospective, la recherche du collectif, le besoin d'alliance, la culture de l'audace, l'impératif de transparence et l'ambition du bien commun.

La prospective s'affirme fondamentale, car dans un monde complexe et en accélération, il n'est plus possible de penser le futur en se basant sur le passé.

Une démarche de projection s'avère nécessaire pour écrire des scénarios souhaitables. Elle induit une compréhension fine des enjeux et des risques à venir, et permet de construire les stratégies à même d'y répondre en gardant un cap.

" il est homme à baser ses compétences sur son expérience ; or dans un monde en accélération, dans lequel les difficultés sont fréquemment inédites, une méthode éprouvée est généralement une méthode révolue. "

Gaston Berger

La recherche du collectif ne constitue pas une option, car rien ne se fera sans la forte participation des collaborateurs qui, de la définition de la raison d'être au développement de projets transformatifs, seront associés au processus de réinvention. Il en va de leur motivation, mais aussi de la qualité des stratégies qui en résulteront, car eux seuls sont au contact des enjeux opérationnels et à même d'aider l'entreprise à prendre les meilleures décisions.

Le besoin d'alliance est lui aussi saillant pour une entreprise au sein d'un écosystème riche, constitué de multiples parties prenantes : compétiteurs, clients, fournisseurs, experts, ONG, think tanks. Ce n'est qu'au prix d'alliances réelles au sein d'un écosystème ouvert que de vraies innovations et transformations durables verront le jour.

La culture de l'audace s'avère primordiale, car elle seule permet de prendre les risques à la hauteur des enjeux. Des risques mesurés, car résultant d'une démarche collective qui se nourrit d'une lecture et d'une compréhension enrichies par tout l'écosystème de l'entreprise. Une audace nourrie de créativité pour s'atteler aux grands changements en cours, accepter de se remettre en question et emprunter des chemins inédits.

L'impératif de transparence n'est quant à lui plus négociable dans un monde ouvert et ultra-connecté. Elle est devenue la règle, parfois outrancière, et se doit d'être assumée et coordonnée. Elle est aussi un incroyable moteur de la transition, en interne comme en externe.

Le bien commun, enfin, l'ambition ultime certainement, qui doit servir de socle et de boussole d'une entreprise consciente de ses nouvelles responsabilités. C'est la source et la destination de toute stratégie pérenne, et la condition nouvelle de sa future résilience.

L'entreprise n'a d'autre choix que d'emprunter ces voies nouvelles, en transparence et en sincérité, si elle veut conserver sa profitabilité. Le jeu en vaut définitivement la chandelle.

*Selon notre étude récente OpinionWay-ENGAGE, 52% des salariés attendent des entreprises qu'elles satisfassent prioritairement leur quête de sens, loin devant leurs objectifs de croissance (36%) ou de profitabilité (29%).

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande