« Il y a urgence sur les questions climatiques »


Christian Dubost est le directeur développement durable du groupe SNCF. D’abord haut fonctionnaire, puis directeur d’agence régionale au sein de l’entreprise des chemins de fer, il en est naturellement venu à s’intéresser à la RSE. Explications.

Ekopo : Qu’est-ce qui vous a amené à la RSE ?

Christian Dubost : Directeur développement durable à la SNCF depuis maintenant trois ans, mon engagement répond d’abord à des valeurs personnelles, qui m’amenaient à attacher de l’importance à l’environnement dans mes postes précédents. Il y a urgence sur les questions climatiques mais aussi dans bien d’autres domaines comme la qualité du travail. Cette urgence constitue la raison d’être de ma présence à ce poste.

Ekopo : Sur quoi repose la stratégie RSE de la SNCF ?

C. D. : Elle s’articule autour de quatre engagements : 1/ favoriser la mobilité durable ; 2/ participer au développement de nos collaborateurs ; 3/ réduire notre impact environnemental ; 4/ contribuer au dynamisme et à la cohésion sociale des territoires. C’est une approche classique, solide, avec une vraie spécificité à SNCF sur les questions liées à la cohésion sociale du fait de notre statut d’entreprise publique et de notre présence sur l’ensemble du territoire. Derrière ces enjeux, j’attache une importance particulière à la question de notre empreinte carbone. Bien que les transports collectifs, et notamment ferroviaires, puissent faire figure de « bons élèves » dans le domaine, nous nous attachons à toujours réduire notre impact sur le climat et conserver ainsi notre avance.

Ekopo : Quels actions concrètes avez-vous mis en place ?

C. D. : J’attache beaucoup d’importance aux questions de transparence, d’information et de sensibilisation. Je vais l’illustrer par trois exemples :

Premièrement, du 7 au 15 décembre, la gare de l’Est accueillera le Train du Climat. Cette opération vise à sensibiliser et préparer les solutions face au changement climatique. À l’intérieur de ce train seront présents des messagers du climat, scientifiques de haut niveau qui accompagneront les visiteurs pour leur montrer qu’ils peuvent être acteurs du changement. Ce train a vocation à circuler de 2018 à 2019 dans toute la France.

Deuxièmement, le 13 décembre nous organisons dans le cadre de World Efficiency une conférence sur la nécessaire prise en compte du carbone dans les grands projets de transport. La dette carbone accumulée lors de la construction d’une infrastructure est-elle « remboursée » lors de la période d’exploitation ? Les citoyens et décideurs doivent pouvoir répondre à cette question lors des débats publics puis des enquêtes publiques : c’est ce que nous proposons à la SNCF dans le cadre de la future loi sur la mobilité

Enfin, nous avons créé en interne ce que nous avons appelé la Banque des Preuves pour diffuser les bonnes idées. Lorsqu’une personne réalise une action exemplaire dans un domaine sur lequel nous sommes engagés, nous l’évaluons. Si l’action est vérifiée, elle entre dans notre système de référencement et peut alors être reproduite par d’autres entités du groupe. Nous jouons ici le rôle de passeur de l’information.

Ekopo : Quels résultats chiffrés découlent de votre politique ?

C. D. : Mes exemples vont essayer de refléter la diversité de nos actions. Tout d’abord, nous sensibilisons 250 000 jeunes chaque année. Nos cheminots vont dans les écoles, collèges et lycées pour leur parler de thématiques qui ont notamment trait à la sécurité ferroviaire.

Sur la question climatique, entre 1990 et 2014, nous avons réduit nos émissions de plus de 40%. Ainsi, en 2016, un voyageur ferroviaire émettait un peu plus de 8 g de CO2 par km soit 25 fois moins qu’une personne seule dans sa voiture.

Mais nous voulons aller encore plus loin en « sortant du thermique » : avec l’hybridation et le train à hydrogène tous nos matériels seront dans moins de trente ans à très faibles émissions y compris sur les 15 000 km de ligne aujourd’hui non électrifiés.

#sncf #banquedespreuves #worldefficiency #Trainduclimat #politiqueRSE #RSE #développementdurable