Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

La Compagnie des Amandes veut relocaliser la production agricole de l'amandier en France

Publié par le | Mis à jour le
La Compagnie des Amandes veut relocaliser la production agricole de l'amandier en France

Plusieurs levées de fonds consécutives financeront le développement de 2000 hectares de vergers d'amandiers sur le pourtour Méditerranéen qui seront plantés d'ici à fin 2024.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'évolution des exigences des consommateurs, qui aiment de plus en plus les produits sains et naturels, a propulsé l'amande sur le marché mondial dont la demande est désormais structurellement supérieure à l'offre. Depuis une dizaine d'années, la consommation mondiale a doublée. "La France consomme 42 000 tonnes d'amandes chaque année lorsqu'elle en produit à peine 500 tonnes. C'est la Californie qui domine largement la production de ce fruit à coque produisant 80% de l'offre mondiale" indique la CDA dans un communiqué.

Cependant, victime de la sécheresse et du dérèglement climatique, elle ne peut plus suivre la croissance de la demande. De plus, l'utilisation abusive des ressources en eau des producteurs californiens face à la pénurie devient un sujet environnemental majeur.

Créée en 2018 par Arnaud Montebourg et François Moulias, La Compagnie Des Amandes (CDA) est un nouveau modèle de collaboration entre investisseurs et agriculteurs. Son but : structurer et développer une filière française compétitive de production d'amandes. Il s'agit de relocaliser en France la production agricole, replanter cet arbre originaire de Méditerranée, renouer avec des savoir-faire ancestraux et redécouvrir des variétés d'amandes françaises tant prisées des confiseurs dont la qualité est reconnue comme supérieure. La CDA propose aux agriculteurs un partenariat innovant combinant un financement complet, une aide technique et la commercialisation de la production.


En août, la CDA a ainsi levé 4M€ en capital (actions) dont 1,5M€ réservés aux investisseurs particuliers sur LITA.co. Ce tour de table fait suite à un premier financement citoyen en obligations début 2021 et s'inscrit dans un plan de financement global sur 5 ans à hauteur 50M€. Ces levées de fonds consécutives financeront la plantation de 2000 ha de vergers d'amandiers sur le pourtour Méditerranéen qui seront plantés d'ici à fin 2024.


"Avec un rendement optimal prévisionnel de 2 500 tonnes d'amandons par an (amandes sans coque), le volume produit permettra à la CDA et ses agriculteurs de s'imposer comme les acteurs privilégiés des clients à la recherche du local et de la qualité. Tous les vergers seront conduits avec un modèle agro-écologique, économe en eau, sans herbicide, avec préservation des zones de biodiversité", ajoute CDA.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande