Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Anne-Laure Nguyen (Avène) : « Les consommateurs attendent des actes concrets »

Publié par Philippe Lesaffre le - mis à jour à
Anne-Laure Nguyen (Avène) : « Les consommateurs attendent des actes concrets »

Comment la marque Avène, appartenant au groupe Pierre Fabre, entend-elle limiter ses impacts sur la planète ? Ekopo a interrogé Anne-Laure Nguyen, DG de la marque.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment Avène parvient-elle à limiter son impact ?

Nous contribuons à notre échelle à diminuer les impacts environnementaux du groupe. C'est toute la métaphore du colibri : nous faisons notre part, au niveau de la formulation des produits et du choix du packaging.

Par exemple, pour le gel nettoyant Cleanance - c'est une formule qui se rince à l'eau, la formule est biodégradable. La marque vend ses produits dans des packs le plus recyclable possible. D'ici 2025, tous nos flacons seront issus de plastiques recyclés. En ce qui concerne les étuis, on les retire quand cela est possible, et on réduit leur taille. Il est important de rappeler que nous vendons des produits en pharmacie pour les peaux sensibles, l'étui est important, car il y figure des informations nécessaires sur leur utilisation.

Des crèmes solaires sans impact sur le corail et les planctons

Concernant nos filtres solaires présents dans les crèmes solaires que nous vendons pour se protéger des UV, nous réalisons des tests avec l'Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer qui ont démontré qu'ils sont sans impact sur trois espèces représentatives de la biodiversité marine – une espèce de corail, une espèce de phytoplancton et un zooplancton.


Un green impact index note les produits de votre groupe, d'où vient-il ?

C'est un index créé par le groupe Pierre Fabre il y a deux ans afin de vérifier que nos produits sont éco- et socio-responsables. Sont étudiés la biodégradabilité et la naturalité de la formule, l'empreinte carbone, la consommation d'eau, les certifications officielles... Au total, 20 critères sont passés au crible pour attribuer au produit une note environnementale et une note sociétale dont la moyenne pondérée est résumée en une lettre : A, B, C ou D. Le but du jeu : que ce soit pour Avène A ou B. La méthode a été évaluée et cautionnée par Afnor Certification.

On replante la mangrove menacée

Vous soutenez des projets de restauration de coraux et de la mangrove en Indonésie, pouvez-vous nous en dire plus ?

Appliquer un produit solaire est important, mais personne n'a envie de se dire qu'en protégeant sa peau on abîme la planète. Nos filtres sont testés, nos formules solaires sont éco-conçues, mais nous allons aussi plus loin. Nous sommes engagés auprès de l'entreprise sociale PUR Projet depuis 2016 pour replanter des coraux en Indonésie, à Bali. Depuis, une superficie de 200 m² a pu être reconstituée à Péjarakan.

Il y a trois ans, on a compris qu'il fallait aussi protéger la mangrove pour que les coraux puissent se développer correctement, car elle est menacée. On replante la mangrove, et on nettoie les plages, car les déchets en plastique abîment les écosystèmes. On agit à plusieurs niveaux avec les populations locales, via l'intermédiaire de PUR Projet. On intervient en tant que partenaire financier. Cet engagement intéresse les consommateurs.

Quand on communique, on essaye d'apporter des preuves.

Les attentes sont de plus en plus importantes, vous le remarquez ?

Oui, les consommateurs ne veulent pas des entreprises attentistes. Ils demandent qu'elles fassent leur part pour protéger notre environnement et contribuer à la lutte contre le changement climatique. La RSE est à présent intégrée dans tous les métiers de l'entreprise. Quand on communique, on essaye d'apporter des preuves. Les consommateurs sont de plus en plus exigeants, car ils sont aussi de plus en plus conscients des problèmes et des enjeux. Ils attendent des actes concrets, et non des paroles.

Et nous comprenons que cette dimension RSE est également de plus en plus importante pour les collaborateurs. Quel que soit le niveau professionnel, les personnes qui postulent à un poste posent des questions sur l'engagement en faveur de la diversité et de la préservation de l'environnement. Il faut que la marque partage leurs valeurs. Sinon, elles vont voir ailleurs...

Du vrac en pharmacie

Comment réduire les déchets plastiques ?

Un exemple très concret et innovant, nous avons opté pour la technologie open-stop sur les sprays solaires pour ne plus perdre son bouchon de crème solaire sur la plage. Notre rôle est également de donner des consignes de tri. Bientôt les consommateurs pourront avec leur portable scanner un QR code sur les produits, et ils seront renvoyés vers un site indiquant les consignes de tri.

Des solutions de recyclage sont encore à trouver avec les pharmaciens pour que les consommateurs puissent rapporter leurs pots vides. Cela fait plus d'un an que nous proposons des formules Eau Thermale Avène en vrac dans le magasin concept le LAB, situé à Toulouse, et nous allons en septembre commencer à le développer dans les premières pharmacies. Autant de projets passionnants et stimulants. Les enjeux du développement durable donnent du sens au quotidien à nos actions, et ce sont des challenges à relever !


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande