Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Je m'abonne

[Produrable] Grande conso : tango entre entreprises et consommateurs

Publié par le | Mis à jour le
[Produrable] Grande conso : tango entre entreprises et consommateurs
© jamesteohart - stock.adobe.com

La crise sanitaire a permis à la grande consommation et aux consommateurs de se remettre en question. Cette bascule de la consommation est un enjeu pour les acteurs concernés pour proposer de nouvelles offres. Lors du Salon Produrable, ces acteurs se sont demandés comment entreprendre ce virage.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les acteurs de la grande consommation se sont demandés comment proposer de nouvelles offres, plus en accord avec les attentes des consommateurs, à la suite de la crise sanitaire. Grandes marques, plus petites et distributeurs se sont concertés lors du Salon Produrable afin de réfléchir sur le nouveau positionnement à adopter.

Le principal enjeu pour repositionner les offres envers les consommateurs selon Elisabeth Laville, fondatrice d'UTOPIES, est " de mobiliser les acteurs qui savent comment faire ". Les marques émergeantes, presque plus que les grandes marques, ont un impact sur les consommateurs, qui se redirigent vers des nouveaux produits, plus durables et moins polluants.

" J'ai vu cette bascule démarrer. Les 15 plus grands groupes représentent 2% de la croissance de la grande consommation, ce qui montre que la consommation est de plus en plus fragmentée ", explique Philippe Cantet, co-fondateur de Spring, start-up de lessive responsable. Ce constat montre une attente des consommateurs d'avoir comme offres des produits de plus en plus responsables, proposés par des marques transparentes. Mais cette fracture ne doit pas dédouaner les grandes entreprises et marques de faire des efforts pour devenir écoresponsables et d'innover pour distribuer des produits éco-conçus et plus respectueux de l'environnement.

La responsabilité des grandes marques et des distributeurs

" 43% des français pensent que ce sont les grandes marques qui ont le pouvoir de faire changer la consommation ", indique Elodie Bernadi, directrice RSE et développement durable de l'Oréal France. Les grandes marques peuvent aussi participer à l'évolution de la grande consommation, sans être opposées aux marques émergeantes, qui n'ont pas les mêmes enjeux, même niveaux de transformation à réaliser. " Les démarches éco-responsables s'ajoutent les unes aux autres ", affirme Bertrand Swiderski, directeur RSE du groupe Carrefour.

Pour se faire, les distributeurs ont également lors rôle à jouer pour faire aboutir les efforts des grandes marques ou des petites pour promouvoir les produits responsables, par rapport à d'autres produits classiques. " Il y a un choix editing à faire. Il faut proposer non pas une gamme verte, mais plusieurs offres responsables sur un ensemble de produits, les mettre en avant, à hauteur des consommateurs qui n'auront pas à chercher pour trouver un produit durable ", explique Elisabeth Laville.

L'enjeu est de trouver le bon équilibre entre arrivée de nouveaux produits responsables et attentes des consommateurs. " S'il y a une dissonance entre consommateurs et grandes marques et distributeurs, il y aura une perte d'impact et d'engagement dans la transformation massive de la grande consommation ", affirme la fondatrice d'UTOPIES, agence de conseil en stratégie de développement durable.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande